GamesMangas

Blog de GamesMangas

* * * 1ère partie dédié aux jeux Skyrock 2ème p...

    Objectif : + 10k com's sur Pension Pokémon - Recherches échanges de chiffres (23/04/2018)

  • 11548 visits
  • 111 articles
  • 1312 hearts
  • 169210 comments

Un Monde de Magie - Chapitre 3 04/11/2016

Pourtant tout avait bien commencé, elle était arrivé dans cette classe de 3ème, comme elle s'y attendait tout les garçons se sont prosternés à ses pieds. Tous, sauf un, ce fameux Axel Blaze qui lui accordait à peine un regard, il ne semblait pas du tout intéressé par elle. Et cela l'énervait, ce n'étais pas censé se passer comme ça. Il n'avais même pas cherché à savoir des informations sur elle, rien, nenni. Pourtant d'habitude c'était ce que faisait les autres, lui demander son age, si elle avait un copain, le genre de garçon qu'elle aime etc...Mais lui absolument pas.
Elle ruminait tout ça dans un coin de sa tête pendant le cour, elle n'arrivait pas à penser à autre chose, quelque chose clochait, et elle n'aimait pas ça, mais alors pas du tout.
Quand la sonnerie retentit il se leva et partit sans un mot, sans se retourner, et elle, ne put s'empêcher de le fixer.
Durant la récréation elle décida de faire ce qu'elle avait prévu, elle le chercha du regard, ce qui était difficile vu que la moitié du collège l'entourait. Mais la elle voulait juste leur crier « allez vous faire foutre ». Quand enfin elle l'aperçut elle se défit des sangsues humaines et se dirigea vers lui et son groupe, qu'elle avait déjà rencontré une fois.
 
-Axel !
 
L'interpellé se retourna et la regarda avec des yeux qui veulent dire « tu m'embête déjà, dégage. » Mais il ne le formula pas à voix haute.
 
-Qu'est ce que tu veux ?
-J'aimerais juste savoir pourquoi tu...
 
Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, Marc et ses amis étaient déjà sur elle.
 
-Lisa !! Ça faisait longtemps ! S'exclama Marc, pourquoi tu ne viens pas nous voir plus souvent ?
 
Elle lui fit un petit sourire, mais le plus important pour le moment était de parler à Axel, et non pas de chercher à se justifier auprès du capitaine.
 
-Excuse moi Marc, mais je dois vraiment parler avec Axel.
 
Et sur ces paroles elle lui prit le bras et le traîna de force plus loin, sous les yeux tristes des autres garçons. Axel, quant à lui, semblait déjà blasé par la situation.
 
-Pourquoi c'est toujours lui qui attire les plus belles filles ? Gémit Kevin.
-Va savoir, marmonna Erik.
 
Au même moment, Lisa avait entraîné Axel dans un coin, tout en vérifiant qu'ils étaient bien seuls.
Ce dernier se demandait pourquoi cette aimant à garçon venait de le kidnapper, rien n'allait en ce moment, tout partait en vrille.
 
-Bien, il faut qu'on parle, dit-elle très sérieusement.
-Si tu veux, mais de quoi ?
-Je ne vais pas y aller par quatre chemins, tu m'énerve !
 
Cette exclamation, digne d'une élève de primaire, faillit faire exploser de rire le blond, mais il arriva à se contenir et à formuler une question.
 
-Et pourquoi ? Si ce n'est pas trop indiscret.
-Car tu m'ignore.
 
Cela devenait de plus en plus difficile pour lui de se retenir, il avait l'impression de voir sa petite s½ur de dix ans devant lui. Tout en tentant de maintenir son sérieux il reprit.
 
-Je ne vois pas de quoi tu parles.
-Ne te fiches pas de moi, tu ne me parles pas, tu ne me regardes pas. D'habitude tout les garçons me courent après et veulent tout savoir sur moi. Sauf toi !
 
En tout cas, c'était bien vrai qu'elle n'y allait pas par quatre chemins. Il n'y avait qu'une explication possible pour Axel, malgré son apparence d'adolescente son cerveau était resté au stade d'enfant curieux et franc. Mais il avait enfin la réponse à sa question, et même à ses questions.
 
-Je vois, ricana-t-il.
-Tu vois quoi ? Gronda-t-elle énervé pas le ton qu'avait prit le blond.
 
Il se rapprocha d'elle, son visage se trouvai à à peine 50 centimètres de celui de la châtain, elle recula et se cogna contre le mur de pierre, son c½ur se mit à battre plus vite sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Il finit par rompre le silence.
 
-Tu ne supporte pas que les garçons ne s'intéressent pas à toi, tu as pris l'habitude d'être leur centre d'attention, que tu sois la seule personne à laquelle ils s'intéressent. Et donc, tu ne supporte pas que quelqu'un reste indifférent devant toi.
 
Il se recula avec un sourire mi sadique mi triomphant sur le visage, Lisa était scié, mais il lui manquait un élément pour que son hypothèse tienne la route.
 
-Alors ? J'ai visé juste ?
 
Elle n'avait aucune envie de lui dire qu'il avait raison, ça ne ferait qu'accentuer sa défaite.
 
-Tu te trompe, je ne...
 
Il ne lui laissa pas le temps de finir, il posa un doigt sur ses lèvres, se simple contact la fit frisonner, son regard noir était remplis d'une étincelle de victoire et d'amusement.
 
-Tu ne sais pas mentir Lisa. C'est juste que tu refuses d'admettre que j'ai raison, chuchota-il.
 
Elle ne savait plus quoi dire pour répliquer, mais il ne lui laissa pas le temps d'y réfléchir.
 
-A moins que ça ne soit autre chose.
-De quoi veux tu parler? Fit-elle innocemment.
 
Il se recula et prit un air faussement sérieux, comme s'il allait conter une histoire.
 
-Eh bien, faisons une hypothèse, par exemple imaginons, je dis bien imaginons, que tu es une mage, et que tu utilises un sort de charme sur les garçons, et que voir un garçon qui échappe à ta magie te fasses te rendre compte que tu n'es pas le centre du monde.
 
Elle retint un hockey de surprise.
 
-Tu sembles t'y connaître en magie.
 
Il la regarda surpris.
 
-Ah bon ? Pourquoi cela ?
-Ne te fiches pas de moi ! Si tu n'y connaissais rien tu n'aurais jamais pensé à ça !
 
Il rigola.
 
-Je t'ai pourtant bien dit que ce n'était qu'une simple hypothèse, ce que j'ai dit aurait très bien put n'avoir aucun sens. Mais toi, vu que tu as confirmé ce que j'ai dit, tu sembles réellement connaître la magie. C'est assez surprenant que mon hypothèse invraisemblable soit capable de tenir la route.
 
Elle écarquilla les yeux, il l'avait eu. Elle se rendit compte à quel point il était rusé, mais elle ne le croyait pas quand il disait ne pas s'y connaître. Un ignorant de la magie n'aurait jamais put formuler ça. Et déjà, il fallait savoir et croire en l'existence de la magie.
 
-Bien, je pense que nous n'avons plus rien à nous dire, conclu-t-il, ce fut un plaisir de parler avec toi ma chère Lisa.
 
Et sans lui laisser le temps de réagir il la laissa là.
Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Comment ce type pouvait-t-il avoir tout deviné en si peu de temps et avec si peu d'information ? Elle le haïssait. Mais juste après elle comprit qu'elle ne pensait pas ces mots. Une certaine image s'imposa à son esprit et elle sentit des rougeurs sur ses joues, à ce moment son visage avait été si près du sien. Elle secoua la tête pour la faire disparaître, pourquoi penser à lui alors qu'ils c'étaient presque disputés. Disputés ? A bien y réfléchir elle voyait mal Axel se mettre en colère, tout le long de la discussion il avait gardé son calme alors qu'elle avais perdu les pédales pour un rien.
La sonnerie la sortit de ses pensées, et elle se rendit compte qu'il était déjà l'heure de retourner en cour. En rentrant elle vit qu'Axel n'était pas encore là, et elle se demanda pourquoi elle cela la tracassait. Elle n'en avait rien à faire qu'il soit là ou pas.
Elle se mit à sa place, mais un bruit infernal se fit entendre, c'était des filles de sa classe qui harcelait quelqu'un, un mec sans doute. Mais elle ne voyait pas qui.
 
-S'il te plait, sors avec moi, réclama une brune.
-Non, avec moi, j'ai une plus grosse poitrine, se vanta une rousse.
-Crétine, c'est moi la mieux placée, n'est ce pas Axel ?
 
Le prénom fit tilt dans le cerveau de Lisa et elle fut très surprise de voir qu'il était entouré par ses filles. Quand il s'installa à coté d'elle les filles lui lancèrent un regard incendiaire, du genre « pourquoi c'est elle qui est à coté de lui ? »
 
-Pire que des sangsues, marmonna le blond.
 
Elle n'avait jamais fait attention à la popularité d'Axel, trop occupée à soigner la sienne. Elle voulut dire quelque chose mais les mots se coincèrent dans sa gorge. Il le remarqua et se tourna vers elle.
 
-Tu as encore quelque chose à me dire ?
 
Sa voix ne montrait aucune moquerie, contrairement à tout à l'heure.
 
-Non, rien du tout.
 
Et elle détourna rapidement le regard vers le tableau, il fallait qu'elle reste calme. Mais ce fut plus fort qu'elle, elle retourna la tête et fut surprise de vois qu'il la fixait encore.
 
-Tu as un problème ? Lacha-t-elle avec un peu trop d'agressivité dans la voix.
 
Elle fut elle même étonné par son ton, il fronça les sourcils et ses yeux se remplirent de colère.
 
-Tu n'as pas besoin de t'énerver comme ça.
-Pourquoi tu me regarde puis tout à l'heure ?
 
Tant qu'a être lancé, autant aller jusqu'au bout pensa-t-elle.
 
-Eh bien, juste parce que ça se voit qu'il y a quelque chose qui ne va pas, mais après si tu veux passer ta journée à ruminer tes idées noires je t'en prie.
 
Et il se détourna vers la fenêtre, elle qui se demandait plus tôt s'il pouvait se mettre en colère. Mais elle se détestait d'être montée si vite sur ses grands chevaux alors qu'il s'inquiétait juste pour elle. Bon, elle n'y aurait jamais pensé vu leur discussion précédente. Elle sentit alors quelque chose d'humide couler le long de sa joue. Pourquoi ? Pourquoi pleurait-elle pour ça ? Elle se pencha en avant pour que ses cheveux cachent son visage, elle ne voulait le montrer à personne, sa faiblesse. Quelque seconde plus tard elle sentit quelque chose sur sa joue, elle releva la tête, Axel la regardait et essuyait ses larmes du bout des doigts. Ça dura jusqu'à ce qu'elle s'arrête de pleurer, dans un silence total. Quand ses larmes cessèrent de couler, le blond se tourna vers le tableau et ne lui accorda plus un regard.

**
Chapitre précédent                                                                                                     Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 4 04/11/2016

**
La sonnerie fut le son de la délivrance pour Lisa, elle n'en pouvait plus d'être aussi tendu. Elle avait besoin d'air frais, mais avant cela elle devait s'excuser auprès d'Axel. Elle se posta donc a la sortie de la salle, mais quand il sortit il était de nouveau entouré par ces fameuses filles, en voyant ça tout son courage s'envola, elle tourna donc les talons et partit. Sur le chemin, elle tomba sur une jeune fille qui semblait perdu, elle regardait partout mais ne semblait pas arriver à se repérer. Assez grande, de longs cheveux bruns et de jolies yeux verts qui faisaient penser à la couleur des émeraudes. Quand elle l'aperçut elle l'aborda timidement.
 
-Excusez moi, je cherche le bureau du directeur, savez vous ou il se trouve ?
-Oui, je peux t'y conduire si tu veux, proposa Lisa.
-Oh merci beaucoup.
 
Le soulagement perçait dans sa voix.
 
-Tu es nouvelle ? Demanda la châtain.
-Oui, je suis arrivée aujourd'hui, mais suis je bête ! Je ne me suis même pas présentée. Je m'appelle Brook Crystal.
-Enchantée Crystal, je suis Lisa Mizushima.
 
Pendant que les deux jeunes filles faisaient connaissance tout en allant chez le directeur, Marc et ses amis se prélassaient à l'ombre d'un arbre, certains parlaient, d'autres jouaient, d'autres flemmardaient, et Axel regardait la cour, le regard perdu dans le vide. Mais, à un moment, il se posa sur une jeune fille, brune aux yeux bleus, et un choc électrique traversa sa colonne vertébrale. Un sourire se dessina sur son visage, cela devenait de plus en plus intéressant. Il dessina de se renseigner.
 
-Marc, tu connais la fille la bas ? Demanda-t-il en désignant la brune.
 
Le capitaine se tourna pour la regarder.
 
-Oui, il s'agit de Myndie Swan, j'étais avec elle en 5ème. Ne me dit pas qu'elle t'intéresse ??
-Je n'ai jamais dit ça, soupira-t-il.
-Tant mieux.
 
Axel fut intrigué par son comportement.
 
-Pourquoi cela ?
-Ca ce voit que tu ne la connais pas. Cette fille est insupportable, elle pense tout savoir, se croit la plus intelligente, plus arrogante qu'elle tu meurs ! Je vois pas qui pourrait la supporter. Sauf d'autres pestes.
-Eh bien...ça ne donne pas envie de le côtoyer.
-Absolument pas. Confirma Marc.
 
Sauf que, cela ne se passerait pas comme ça.
En fin de journée, après l'entraînement, Marc décida de passer au parc de la tour, il adorait cette endroit, c'était son refuge. Il s'y rendit et fut surpris de voir qu'il y avait quelqu'un, pourtant d'habitude à cette heure ci il n'y a jamais personne. Il s'agissait d'un jeune garçon, et Marc le reconnut, c'était le « fantôme ». Il déglutit, la dernière fois il avait été effrayé, mais pourquoi ne pas essayer de changer son point de vue ?
Il vint s'accouder à la balustrade à coté de lui.
 
-On a une belle vue d'ici ?
 
L'albinos garda le silence, ça commençait mal.
 
-Tu viens souvent ici ? Réessaya Marc.
 
Nouveau silence.
 
-Je ne t'avais jamais vu avant, tu viens d'arriver ?
-Lâche moi.
 
Comme la dernière fois, son ton était sec et sans appel, il n'avait aucune envie de bavarder. Et cela rappela quelque chose à Marc, ou plutôt quelqu'un. C'était il y a deux ans, quand ici, à cet endroit, il avait parlé à Axel pour la première fois. Le blond avait eu exactement la même réaction, et le même comportement. Solitaire, réservé, peu bavard et assez sec. Mais aujourd'hui cela avait changé.
 
-Tu joues au football ?
-Tu n'as pas compris ? Lâche moi.
 
Et il se détourna de la rambarde, Marc le regarda partir sans rien dire, au moins il avait pu lui parler un petit peu.
 
L'albinos descendit les marches et continua sa route dans les ruelles quasiment désertes, il finit par arriver devant une maison assez ancienne et qui paraissaient inhabitée. Il poussa la porte qui grinca et rentra.
 
-Tu es en retard, Demien.
-Ce n'est pas ma faute. J'ai eu un petit contre temps.
 
Il leva la tête et regarda celui qui se tenait dans l'ombre, comme d'habitude il lui était impossible de voir son visage. Cela l'énervait.
 
-Un contre temps ? Enfin peut importe, nous n'avons pas le temps de nous occuper de cela. Comment ce passe le marchandage ?
-Ça peut aller, il va bientôt lâcher le morceau. J'en suis sur.
-Tu fais du bon boulot. Mais n'oublie pas de dormir un peu, tes cernes sont énormes.
 
L'albinos grogna mais ne répliqua pas, il n'aimait pas son ton moqueur.
 
-Je vais essayer, marmonna-t-il.
 
L'inconnu se releva, mais resta caché dans l'ombre, malgré tout ses efforts, Demien ne pouvait absolument rien voir, était ce de la magie ?
Le mystérieux personnage se dirigea vers une porte sur le coté et l'ouvrit, mais avant de sortir il s'arrêta.
 
-Une dernière chose, nous allons bientôt avoir une nouvelle recrue.
 
Et il disparut subitement. Demin en resta bouche bée, il n'était pas d'une nature naïve et curieuse, mais la magie lui faisait quand même peur, malgré le fait qu'il l'utilise lui même. Mais, il était sur d'une chose, ce type lui faisait froid dans le dos, il se surprit à penser que c'était sûrement mieux qu'il ne connaisse pas son identité.
La fille aux longs cheveux rouges se tenait à genoux dans une ruelle sombre, ses deux mains paumes ouvertes vers le ciel devant elle.
 
-Faites que ça marche, marmonna-t-elle.
 
Ces mains se mirent à briller et une assiette apparut, vide. Elle se sentit abattu, et le gargouillement de son ventre ne fit que l'accentuer. Elle mourrait de faim, mais n'avait aucun moyen de se nourrir. Sa magie n'arrivait pas à faire apparaître de la nourriture, et cela la rendait folle, si elle ne trouvait rien elle serait obligée de voler, et elle préférait se faire remarquer le moins possible.
 
-Allez, encore une fois.
 
Elle retenta son expérience, mais elle concentra toute son énergie pour réussir, au départ la lumière était vive et puissante, mais petit à petit elle commença à faiblir, elle perdait de son intensitée.
 
-Je dois...y arriver...
 
Son énergie quittait son corps et l'épuisait, elle se mit à trembler et avait du mal à maintenir sa magie, mais elle refusait d'arrêter avant d'avoir réussit. Elle continua, elle n'avait presque plus de force, une intense fatigue s'empara soudain d'elle. Ses muscles, contractés par l'effort, se détendirent d'un seul coup, elle sentait ses paupières devenir de plus en plus lourdes, la fatigue s insinuait dans chaque partie de son corps. Ses yeux papillonnèrent une dernières fois, la lumière disparut et elle s'effondra à terre.
 
Le lendemain matin, quand elle se réveilla, elle se trouvait dans un lit chaud et confortable, mais elle était aussi seule dans une grande pièce vide. Enfin presque...
 
-Tu es enfin réveillée !
 
Elle sursauta et bondit du lit en position de défense, se trouvait devant elle une personne qu'elle n'avait jamais vu.
 
-Qui êtes vous ? Demanda-t-elle avec méfiance.
-Je suis celui qui t'as sauvé la vie. Sarah Wolf.
-Comment me connais tu ??
 
La panique et la peur commencèrent à pénétrer en elle, un type qu'elle n'avait jamais vu la connaissait.
 
-Oh, mais je sais beaucoup de choses sur toi Sarah, comme par exemple le fait que tu meurs de faim.
 
Et il fit apparaître une appétissante assiette de pâtes à la bolognaise, l'estomac de Sarah grogna et elle sentit qu'elle était à deux doigts de baver, la douce odeur flotta jusqu'à ses narines, la tête lui tourna tellement elle mourrait de faim. Mais c'était sûrement un piège, elle ne devait pas se laisser berner.
 
-Je t'offrirais autant de nourriture que tu le souhaite, a une condition.
 
Et voilà, elle en aurait mit sa main à couper. Mais elle avait pour principe de ne faire confiance à personne, surtout pas à un étranger qui lui faisait du chantage.
 
-Laquelle ? Ne put-elle s'empêcher de demander.
-Que tu accomplisses un travail pour moi.
-Quel genre ?
-Je te le dirais si tu acceptes.
 
Elle secoua la tête.
 
-Alors c'est non, je trouverais à manger par mes propres moyens.
-Comment comptes tu nourrir ta petite s½ur ?
 
A la mention de sa s½ur elle se mis encore plus en garde, comment pouvait-il savoir ?
Il la regarda un petit moment sans rien dire, puis posa l'assiette sur une table.
 
-Je vais te laisser réfléchir, peut être que ça ira mieux le ventre plein.
 
Et il disparut subitement, sans un bruit, sans rien. Sarah fixa le plat, et elle se demandait quelle serait la meilleure décision à prendre. Pour elle et sa s½ur.
 
Chapitre précédent                                                                        Chapitre suivant        

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 5 04/11/2016

Une nouvelle journée commençait au collège Raimon, aujourd'hui Lisa avait prit la décision de s'excuser pour hier, vu que la possibilité ne lui avait pas été offerte avant.
La matinée se passa dans un grand silence, ni elle ni Axel n'avaient abordé le sujet de « la crise de larmes » et d'un coté cela lui pesait. Elle avait l'impression d'avoir un poids sur les épaules, et elle voulait s'en défaire le plus rapidement possible.
Elle n'eut pas l'occasion de l'aborder durant la récréation, à croire que le sort était contre elle.
Quand arriva l'heure de manger, elle se dirigea vers le self en traînant des pieds, cette journée n'était pas vraiment bonne, en plus l'endroit était bondé, il n'y avait plus de place nul part. Même si des garçons un peu partout lui faisaient de grands signes pour qu'elle se joigne à eux, mais elle n'avait pas la tête à ça. Elle voulait juste manger tranquillement, était ce trop demander ?
C'est alors que Marc apparut à coté d'elle, un pichet d'eau à la main.
 
-Salut Lisa, tu veux venir manger avec nous ? On a une place de libre.
 
Il désigna la grande table ou les joueurs de foot étaient en train de manger en parlant et riant. Elle lui fit un petit sourire.
 
-Merci, c'est gentil.
 
Et elle le suivit, bien sur personne ne s'opposa à ce qu'elle s'installe avec eux, surtout pas les garçons (c'est à dire là grande majorité). Elle se retrouva à coté d'un garçon au cheveux châtain clair avec de drôle de lunette. Il tourne la tête vers elle et lui sourit.
 
-Salut, moi c'est Jude Sharp.
-Et moi Lisa, répondit-elle distraitement, n'ayant aucune envie de parler.
 
Mais ça aurait été trop beau, très vite, tous les garçons se mirent à la questionner, elle commençait à se sentir étouffer et oppresser, elle voulait que cela cesse.
 
-Vous allez lui foutre la paix oui !!
 
Les garçons sursautèrent et se tournèrent vers l'une des filles, celle qui avait les cheveux verts.
 
-Mais Sylvia..., minauda Marc.
 
La dénommée Sylvia lui jeta un regard noir, prit son plateau et partit, furax. Un silence anormal tomba sur la table. Jusqu'à ce qu'Axel recule sa chaise et se lève.
 
-Je vais y aller aussi.
 
Personne ne lui répondit, trop occupé à broyer du noir. Ils n'aimaient pas voir Sylvia en colère. Mais pour Lisa c'était un bon moment pour en savoir un peu plus sur Axel.
 
-Jude, je peux te poser une question ?
-Oui, bien sur.
-Axel, c'est quel genre de personne ?
 
Il sembla déçu qu'elle s'intéresse au blond plutôt qu'a lui, mais il lui apporta quand même une réponse.
 
-Eh bien, il est du genre calme, patient, réservé, discret et assez attentionné, mais il vaut mieux éviter de le mettre en colère. Il attire aussi beaucoup les filles, mais il a l'air de s'en taper totalement. Il ne se rend pas compte de la chance qu'il a.
-Ok merci, le coupa-t-elle.
 
Et elle se leva en vitesse, elle avait enfin trouvé du courage.
 
-Tu pars déjà ? Demanda tristement Nathan.
-Oui, j'ai un truc à faire.
 
La jeune Brook Crystal, nouvelle dans le collège, avait décidé de sortir manger dehors, avec son bento elle c'était installée dessous un arbre dans un parc, elle mangeait tranquillement en regardant les gens passer se promener. Elle aimait bien ces petits moment de calme et de paix.
Quand elle se prépara à entamer son dessert elle entendit un sifflement et quelque chose tomba sur son repas qui vola en l'air, adieu son délicieux muffin au chocolat. Elle contempla les débris de son repas étendus à terre, le coupable était un ballon de football.
 
-Excuse moi ! Je suis vraiment désolé !!
 
Elle vit accourir un jeune garçon en short et t-shirt, il avait des yeux et des cheveux en bataille bleus argentés. Elle fut très vite charmée par son joli minois et ses muscles seyants.
 
-Ce n'est pas grave, je n'ai juste plus de dessert, soupira-t-elle.
-Je suis vraiment désolé, la balle m'a échappé et...paf elle est tombée là.
-Tu es vraiment maladroit le glaçon !
 
Elle regarda à qui appartenait cette nouvelle voix, il s'agissait d'un autre joueur, ses cheveux étaient rouge comme le feux et formait une sorte de...tulipe ? Ses yeux semblaient plus agressifs que ceux du premier, jaune et sarcastique.
 
-Ferme la sale tulipe, je l'ai pas fait exprès.
-Alors fais toi pardonner. Offre lui un autre dessert.
 
L'idée plu tout de suite à Crystal, elle se leva et ramassa sa boite.
 
-Bon, d'accord, marmonna-t-il.
 
Le rouge ricana et s'éloigna avec le ballon sous le bras.
 
-Je suis Bryce, et toi ?
-Crystal.
-Ok, bon bah...tu étais censé manger quoi comme dessert ?
 
Il semblait affreusement gêné, il ne devait pas avoir l'habitude de se retrouver seul avec une fille, surtout après lui avoir tiré un ballon dans la tronche. Mais, elle lui sourit, il lui rendit son sourire, et ils se dirigèrent vers un petit café pour remplacer son dessert perdu.
 
Pendant ce temps, Lisa sortait du self et cherchait Axel du regard, elle le trouva couché sous un arbre, il avait enlevé sa veste, détail qui semblait l'intéresser même si elle ne comprenait pas pourquoi. Elle se rapprocha et s'assit à ses cotés, il ne broncha pas, même s'il savait qu'elle était là. Ils restèrent comme ça pendant une dizaine de minutes, personnes ne brisait ce silence qui semblait taboue. Elle en profita donc pour l'observer un peu, il était assez grand, ses cheveux n'étaient pas si blond que ça, il frisaient plutôt le blanc en réalité, un teint assez pale, et des muscles plutôt...elle mit immédiatement fin à ses pensées, s'il la surprenait en train de l'observer de cette manière il se poserait de drôle de questions.
Elle fixa donc son regard ailleurs, le soleil tapait fort, et à son tour elle enleva sa veste, laissant ses bras à l'air. Puis, le silence fut finalement rompus.
 
-Alors, que voulais tu me dire ?
 
Elle sursauta, ne s'attendant pas à ce qu'il prenne la parole, mais il fixait le ciel, c'était sûrement mieux ainsi, elle ne risquait pas de perdre ses moyens au moins.
 
-Je...je voulais m'excuser...
 
Il tourna vivement la tête et se redressa sur ses coudes.
 
-T'excuser ?
 
Soit il avait la mémoire courte soit il n'était pas rancunier.
 
-Oui, pour hier, je n'ai pas vraiment été très sympa...
--Arrête un peu, ne commence pas à me sortir des excuses.
 
Elle ne savait pas comment le prendre, mais cela lui fit un peu mal, rejetait-il ses excuses qu'elle avait eu tant de mal à prononcer ?
 
-Après tout, moi aussi je me suis un peu emporté, avoua-t-il. Désolé.
 
Elle était interloquée, ce n'était pas à lui de s'excuser au départ.
 
-Mais non, ce n'est pas grave, c'est moi qui t'ai à moitié agressé et puis je...
 
Encore une fois il la fit taire, il posa de nouveau un doigt sur ses lèvres et elle se tut aussitôt.
 
-C'est pas grave, commença-t-il, tu me dis ça comme si c'était vrai. Tu me dis que ce n'est pas grave, mais rappelle moi qui a pleuré hier après mon excès de colère ? Je n'aime pas vraiment faire pleurer les gens, et encore moins les filles.
 
Elle garda le silence, ce n'était pas vraiment ses paroles qui l'avait blessé, mais plutôt son ton, et puis surtout elle avait pleuré à cause de sa stupidité, de vouloir se croire le centre du monde.
 
-Tu sais Lisa, tu es le genre de personne qui s'attarde trop sur le passé, il faut savoir avancer aussi tu sais.
 
Elle hocha la tête, il avait un don pour lui remonter le moral, mais aussi pour la chambouler.
 
-Bien, dit-il en se levant. Maintenant que ça va mieux, je te laisse, Marc et les autres doivent me chercher. On se revoit en classe.
 
Il lui fit un signe de la main et partit, elle le suivit du regard sans bouger, puis quand il eut disparu elle se leva à son tour. Mais à peine après avoir fait dix mètres, cinq filles avec un air peu amicales lui tombèrent dessus.
 
Angel regardait le monde, il semblait si petit vu d'en haut, perchée sur le toit du collège, elle avait une vue d'ensemble, et elle aimait ça, pouvoir tout voir. Mais elle se sentait quand même seule, à cause de la réputation de son père personne ne voulait l'approcher et lui parler. Elle était habituée à être seule, mais cela lui faisait mal quand même, d'autant plus qu'elle détestait son père plus que tout au monde. Il n'avait de père que le nom, car jamais il ne s'était occupé d'elle, sauf pour l'utiliser pour ses plans machiavéliques et démoniaques. Elle qui avait toujours rêvé d'une vie normale, de vivre d'amour et d'eau fraîche, mais pour le moment l'amour ne semblait pas disposé à vouloir venir sonner à sa porte.
 
-Il ne faut pas perdre espoir, se murmura-t-elle.
 
Elle ferma les yeux et laissa le vent frais fouetter son visage, quand elle les rouvrit, ils se posèrent sur quelque chose de suspect. Cinq filles semblaient entraîner de forces une sixième dans un endroit sombre et à l'écart, et ce n'était sûrement pas pour lui demander de rejoindre leur super groupe de copine.
Elle hésita un instant, elle pouvait agir vu qu'elle avait vu qu'il se tramait quelque chose de louche. Mais allait-elle le faire ? Peut être que cette fille n'en valait pas la peine, ou alors, peut être qu'elle serait sa première amie dans ce collège. Elle prit son courage à deux mains et descendit du toit ar les escaliers à la vitesse grand V.

Chapitre précédent                                                                                                    Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 6 04/11/2016

**
Les cinq filles avaient entraînées Lisa dans un coin sombre à l'écart des regards, cette dernière commençait à avoir peur, leurs intentions n'étaient certainement pas amicales.
 
-Que me voulez vous ?
-Oh rien, juste jouer un peu, ricana une blonde.
 
Elles l'attrapèrent et la jetèrent violemment dans un coin, elle se releva et la blonde la regarda de travers.
 
-Je suis Cynthia, se présenta-t-elle, et laisse moi te dire que personne ne me prendra Axel.
 
Et elle lui balança un coup de poing dans la figure, suivit d'un coup de talon dans le ventre. La châtain tomba à genoux, le goût métallique du sang commençait à imprégner sa bouche. Les filles la relevèrent et Cynthia lui saisit le col.
 
-Alors, ça fait mal ?
 
Lisa ne répondit pas, elle se contenta de lui cracher à la figure et la défia du regard, ce n'était pas cette fille qui allait l'intimider. Même si elle avait toujours peur.
Le visage de la blonde se tordit de colère et avec l'aide de ses amies elles la balancèrent contre le mur, Lisa sentit quelque chose de chaud couler le long de son épaule.
 
-Je ne sais pas pourquoi tu es aussi proche d'Axel, mais laisse moi te donner un conseil « d'amie », ne t'approche plus de lui, sinon...
 
Elle sortit un couteau suisse de son sac et l'ouvrit sous les yeux de la châtain qui était totalement impuissante.
 
-Eh ! Vous là ! Qu'est ce que vous faites ?!
 
Les filles se retournèrent, Cynthia semblait contrarié que quelqu'un vienne la déranger.
 
-Tu es qui toi ? Te mêle pas de ça. Ça te regarde pas.
-Si, il est hors de question que je vous laisse tabasser quelqu'un sans réagir ! Je suis Angel Dark.
 
A la mention de son nom de famille, les agresseuses se raidirent et devinrent livide.
 
-On ferait mieux de se barrer Cynthia, chuchota l'une d'entre elles, j'ai pas envie de mourir moi.
 
Cynthia garda le silence, puis finalement elles déguerpirent sans demander leur reste. Lisa se releva difficilement en se tenant l'épaule, Angel se précipita vers elle pour l'aider.
 
-Est ce que ça va ??
-Pas vraiment...mais merci de ton aide...Angel, c'est ça ?
 
Elle hocha la tête, assez surprise qu'elle ne montre aucune réaction à son nom de famille. Mais c'était bien mieux comme ça, la réaction de ces filles lui avait serré la poitrine, comme si elle pouvait tuer quelqu'un rien qu'en claquant des doigts...
 
-Je vais t'emmener à l'infirmerie, lui proposa-t-elle.
-Merci, c'est très gentil de ta part.
 
Angel la soutint par son épaule valide et l'escorta jusqu'à l'infirmerie.
 
Au même moment, Axel se rendit compte qu'il avait oublié sa veste sous l'arbre, n'ayant pas envie d'avoir froid ce soir, il fit demi-tour et retourna la chercher, il vit que Lisa aussi avait oublié a sienne, il haussa les épaules et la prit aussi, il pourrait lui rendre en cour. Ou alors si jamais il la croisait dans la cour.
En chemin il tomba sur Cynthia et sa bande de p***tes.
 
-Salut Axel, tu cherches quelqu'un ? Demanda-t-elle avec un petit clin d'½il.
-Sûrement pas toi, répondit-t-il d'un ton sec.
 
Il passa à coté d'elle sans lui accorder plus d'attention, il rentra dans le batiment et fut intercepté par une jeune fille.
 
-Tu es bien Axel Blaze ?? Demanda-t-elle rapidement.
-Euh...oui, pourquoi ça ?
 
Il ne la reconnut pas tout de suite, mais ça mémoire lui revint vite, il s'agissait de la fameuse miss-je-sais-tout, Myndie.
 
-Que me veux tu ? Je suis un peu pressé.
-Tu devrais vite aller voir à l'infirmerie.
 
Il trouva son comportement assez suspect.
 
-Et pourquoi ?
 
Elle soupira et secoua la tête en levant les mains au ciel.
 
-Tu es vraiment impossible, ne pose pas de question et vas y.
-Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'une fille que je ne connais pas.
-Je n'aime pas trop que l'on me contredise, persifla-t-elle, ni que l'on me tienne tête.
 
Axel ricana, si elle continuait comme ça il allait prendre un malin plaisir à la faire tourner en bourrique, comme avec Lisa au début.
 
-C'est vrai, excuse moi que j'avais oublié que tu savais tout sur tout.
 
Et il s'inclina dans une révérence grotesque. Le visage de Myndie se crispa de colère.
 
-Très bien, alors tant pis, moi qui voulait te prévenir que ton amie se trouve sur un lit d'infirmerie avec l'épaule en sang et tout...enfin tu fais comme tu veux.
 
Le blond frappa soudainement dans le mur, faisant sursauter Myndie qui ne s'y attendait pas du tout, il posa son regard noir les yeux bleus de la brune, ils étaient froid, Myndie frissonna.
 
-Qui lui a fait ça ? Demanda-t-il avec un ton à faire froid dans le dos.
-Cynthia, balança-t-elle.
 
Axel ne lui accorda plus un regard et partit dans les couloirs, quand il eut disparut Myndie sentit la pression retomber, elle ferait plus attention la prochaine fois qu'elle se frotterait à lui.
 
Axel débarqua dans l'infirmerie et fut surpris d'y trouver Angel, qui était avec Lisa. Cette dernière semblait surprise de le voir.
 
-Axel ? Que fais tu la ?
-Je suis venu te rapporter ta veste, dit-t-il en la posant sur le lit.
 
Elle lui fit un faible sourire, elle avait une grande marque rouge au visage et son épaule était enveloppée dans des bandages blancs. Il ne dit rien, mais là, maintenant, il aurait bien voulu exploser la face de rat qui servait de tête à Cynthia. Cette fille avait une tendance un peu trop possessive à son égard, et il détestait ça.
 
-Bon, je vous laisse, dit-t-il machinalement.
 
Et en sortant il chuchota tout bas à Angel, pour que Lisa ne l'entende pas.
 
-Veille bien sur elle.
 
La blonde hocha la tête, surprise qu'il lui demande ça, à elle, la fille de Ray Dark, mais cela l'emplit d'une joie inconnue.
 
Le lendemain matin, quand Lisa retourna au lycée, elle croisa la route de Cynthia, celle ci lui jeta un regard moqueur en ricanant avec ses amies, la châtain l'évita et se dirigea le plus rapidement possible vers sa classe, Axel était déjà la. Elle s'assit et se tourna vers lui, cherchant un bon prétexte pour lui adresser la parole, car elle savait désormais qu'il n'aimait pas parler pour ne rien dire.
 
-Merci de m'avoir ramené ma veste hier.
-De rien.
 
Elle fut surprise par son ton plat, limite sec, comme s'il ne voulait pas lui parler.
Durant tout la journée il l'évita, il mettait très vite fin à ses effort d'essayer d'entamer une conversation, cela la blessait, mais en y réfléchissant, elle ne le connaissait que depuis à peine deux trois jours. C'était sûrement elle qui c'était fait des illusions d'amitié et tout ça...
A l'heure du repas, le self était de nouveau bondé, aucune place de libre, sauf une, elle s'y installa et mangea seule dans le fracas des autres. Après le repas, elle repéra Axel et ses amis, mais elle n'avait aucune envie d'aller les voir, elle ne voulait pas s'imposer, surtout si sa présence dérangeait Axel. Résignée, elle s'assit seule sur un banc. Mais très vite, Marc vint à sa rencontre.
 
-Viens avec nous au lieu de rester toute seule, dit-t-il avec un grand sourire.
 
Et il lui chopa le poignet et l'entraîna vers les autres, très rapidement, tout les garçons convergèrent vers elle en lui posant plein de questions. Seul Kevin n'avait pas bougé, il était resté à coté d'Axel.
 
-Dis Axel, tu crois qu'elle a un copain ? Demanda-t-il.
-Aucune idée, et je m'en fiche.
-Ah...dommage...sinon j'aurais bien tenté ma chance.
 
Axel se retint de lui balancer « bah qu'est ce que tu attends alors ? », il ne voulait pas créer un conflit, mais comme Lisa se dirigeait vers lui d'un pas décidé, il se dit que ça n'allait pas être de tout repos.
 
-Il faut qu'on parle.
-Ça va devenir une habitude, marmonna-t-il.
-Je...je veux juste savoir pourquoi tu t'éloignes du jour au lendemain ! J'ai fait quelque chose de mal ?
-Pas que je sache.
-Alors pourquoi ?
 
Cette fille était vraiment du genre têtu, un moment elle supporte pas qu'on l'ignore, ensuite elle veux savoir pourquoi on lui parle pas...parfois elle est supportable, mais des fois elle lui tapait sur le système, comme maintenant.
 
-Répond, pourquoi ?
-C'est très simple, tout simplement parce que je n'ai pas envie de rester avec une fille que je ne connais que depuis deux jours, qui devient la tête de turc d'une blondasse, qui a tout les mecs à ses pieds et que ça fait un raffut pas possible. Alors, si tu croyais qu'on était ami, tu te trompais.
 
Un silence total suivit cette déclaration, ces paroles furent comme un pieu dans le c½ur de Lisa, c'était donc bien elle qui c'était bercé d'illusions. Il y eu un grand silence, puis ce fut l'hécatombe.
 
-Mais ça va pas dire ça Axel ??? Hurla Marc.
-Tu n'as aucune sensibilité ! Cracha Shawn.
-Tu es un pu***ain de sans c½ur ! Lacha Kevin.
 
Tout le monde parlait et hurlait en même temps sur Axel, seul les filles tentaient un peu de calmer le jeu, en vain. Mais, le pire arriva, comme Jude l'avait dit, il fallait mieux éviter de l'énerver.
Il se redressa d'un bond et ses yeux noirs devinrent glacial comme la pierre, son visage n'avait plus rien d'amical et il semblait limite prêt à frapper quelqu'un.
 
-Je vous prierais de vous taire, je dis ce que je veux à qui je veux. Et si vous préférez une fille à un ami très bien. Comme je suis de trop je m'en vais.
 
Il avait parlé d'une voix calme et posé, mais il avait parfaitement transmis sa colère et son agacement, tout le monde se tut et déglutit.
Sur ces paroles il partit.
 
-Où tu vas ? Demanda timidement Marc.
-Là où je me sens à ma place.
 
Ces derniers mots jetèrent un froid total.
 
Chapitre précédent                                                                                                  Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 7 04/11/2016

**
Aujourd'hui, Crystal était retournée au même endroit que hier, espérant retrouver de nouveau Bryce, elle avait beaucoup aimé le court moment qu'ils avaient passé ensemble tout les deux au café. Ça avait été...magique. Ce garçon l'avait littéralement envoûté, et elle espérait de tout son c½ur le recroiser aujourd'hui.
 
-Crystal ?
 
Son c½ur fit un saut périlleux dans sa poitrine et elle se retourna, pour se retrouver face à Bryce.
 
-Tu es de nouveau là ?
-Oui, dit-elle en souriant, j'aime bien me promener dans le parc pendant les heures de pauses, mais toi, tu ne vas pas à l'école ?
-Hum...disons que c'est un peu spécial, mais je vais bientôt être transférer à Raimon avec mes amis.
 
Elle se retint de lâcher un cri de joie, c'était encore plus beau que tout ce qu'elle avait pu imaginer, Bryce à Raimon avec elle, elle ne pouvait pas rêver mieux.
 
-Tu es tout seul ? Il n'y a pas..Claude, c'est ça son prénom ?
 
Il hocha la tête.
 
-Il n'avait pas envie de venir.
-Eh bien, si on se baladait...au lieu de rester planté la ? Osa-t-elle demander.
 
Il lui sourit et commença à marcher.
 
-J'aime bien ton idée Crystal, allons y. Mais cette fois, ne compte pas sur moi pour te payer un muffins, la taquina-t-il.
 
Elle rigola et le suivit, les mains croisés dans le dos.
 
Au même moment, Axel était partit s'isoler, il marchait dans les rues près du collège et arriva au parc, il s'assit contre un arbre et fixa le ciel, cette journée allait vraiment de travers. Puis il se mit à fixer devant lui, quelque personnes passaient en promenant leur chien, il eut la surprise de voir Bryce avec une fille qu'il ne connaissait pas. Il sourit, pour certain la journée ne semblait pas perdue. Il aperçut aussi un garçon à l'air assez étrange, il s'agissait d'un albinos avec un air endormis, des cernes énormes creusaient sous ses yeux rouge. Il le suivit du regard, ce n'était pas quelqu'un de banal, il semblait avancer sans but, comme si le monde n'avait aucune importance, qu'il devait juste avancer pour vivre. Comme s'il avait sentit son regard, l'albinos se tourna vers lui et le détailla de ses yeux profonds, un frisson parcourut l'échine d'Axel, mais, à son grand soulagement il se désintéressa bien vite de lui. Il continua juste sa route, jusqu'à disparaître hors du parc.
Quand il eu disparut, il entendit quelqu'un courir, les bruits de pas se rapprochaient de plus en plus de lui, et d'un buisson surgit la furie qui ne cessait de le harceler depuis quelque temps. Lisa.
 
-Ah, tu es la!
 
Elle semblait épuisé et peinait à reprendre son souffle, il la regarda avec une impatience non dissimulée, pourquoi s'acharnait-t-elle autant ? Elle ne savait pas abandonner ou quoi ?
 
-Je...voulais...te poser...une dernière question..., réussit-elle à articuler.
 
Axel c'était levé, prêt à partir si elle l'énervait.
 
-Si j'y répond, tu me laisseras tranquille ?
-Oui.
-Alors, je t'écoute.
-Est ce que tu me détestes ?
 
Sa question le prit totalement au dépourvu, il ne s'y attendait pas à celle là, mais pour être tranquille il devait lui donner une réponse, maintenant.
 
-Non.
-Alors pourquoi tu....
-Stop ! J'ai répondu, maintenant tu me fiche la paix.
 
Elle le regarda avec des yeux triste, limite chien battu.
 
-Mais, je...
-Je ne veux pas savoir, va t'en.
 
Il sentait sa patience s'émousser, si elle n'arrêtait pas il risquait d'être beaucoup plus méchant que ça.
 
-Je ne te comprend pas..., chuchota-t-elle. Un moment tu es rusé, l'autre tu es gentil et attentionné, et après tu dis des choses vraiment blessante. Je ne te comprend pas !
-Parce que tu crois que ça m'amuse ?
 
Elle semblait au bord des larmes, elle avait les poings serrés.
 
-Alors, pourquoi ?
-Ça ne te regarde pas.
-Quand...quand on a quelque chose sur le c½ur il faut en parler, ça soulage.
-Pas quand la personne qui veut que l'on se confie à elle est concerné.
 
Elle releva vivement la tête.
 
-Quoi ?
 
Mince, il se rendit compte qu'il en avait trop dit.
 
-Oublies ce que je viens de dire.
 
Il voulut partir, mettre de la distance entre elle et lui, mais elle l'en empêcha.
 
-Si ça me concerne, ça fait une deuxième bonne raison de m'en parler.
 
Ah ? Il y en avait eu une première ? Mais il en avait marre, elle était pire qu'une sangsue, elle ferait tout pour lui faire cracher le morceau, et il était tellement fatigué, il voulait juste mettre un terme à tout ça.
 
-Mais tu n'en as pas marre ! Je te signale que c'est à cause de toi que je ne parle plus à Marc et aux autres, tout simplement parce que j'ai dit ce que je devais dire pour éviter que cette blondasse de Cynthia s'en prenne de nouveau à toi ! Mais tu es totalement incapable de rester en place ! Il faut toujours que tu sache tout !
 
Lisa le fixa avec émotion, il avait donc fait cela pour la protéger ? Pour éviter qu'elle se fasse de nouveau frapper ? Elle ne savait plus où elle en était, il lui était totalement impossible de cerner le véritable caractère du garçon qui se tenait devant elle. Mais un énorme soulagement s'empara d'elle, et ce fut comme si un poids énorme disparaissait de ses frêles épaules. Elle fit alors quelque chose d'assez incongrue, elle se rapprocha du blond et l'enlaça, celui ci fut très surpris, il ne savait pas comment réagir, s'il la repoussait elle risquait d'être de nouveau triste, mais lui rendre n'était pas non plus une bonne idée. Il resta donc sans bouger, profitant de ce contact pas si désagréable que ça.
Lisa était soulagée, Axel ne la détestait pas, au contraire, il avait tout fait pour la protéger. Mais sous le choc de cette révélation elle avait un peu perdus ses moyens, ce fut Axel qui la réveilla.
 
-Euh...ça te dirait de me lâcher maintenant ?
 
Elle ne s'était pas rendue compte de son geste, elle recula vivement, les joues rouges de honte.
 
-Excuse moi...je ne sais pas vraiment ce qui m'a pris...
-Ce n'est pas grave, mais évite juste de recommencer s'il te plait.
 
Elle hocha la tête, elle, ça ne l'aurait pas dérangé de recommencer. Mais pour un garçon ça devait être beaucoup plus gênant.
 
-Bon, vu que ça c'est réglé je vais rentrer chez moi, dit-il.
-Au faite Axel ? Avant que tu ne partes, j'aimerais savoir, est ce que...tu me considères comme une amie... ?
-Hum...disons que je n'ai pas pour habitude de m'enguirlander avec mes amis pour protéger quelqu'un pour qui je n'ai pas un minimum d'affection.
 
Il lui sourit.
 
-Bien sur qu'on est ami.
 
Cette phrase réchauffa le c½ur de Lisa.
 
Sarah tournait en rond dans sa chambre/cellule, l'homme de l'ombre n'était toujours pas revenu la voir. Au moment où elle pensait ça, la porte s'ouvrit, et un garçon à l'allure étrange rentra. Il avait des cheveux blancs en bataille et des yeux aussi rouge que ses cheveux.
 
-Tu es Sarah Wolf ? Demanda-t-il.
-Oui, et toi, tu es ?
-Demien Zoldiku.
 
Son ton ne donnait pas vraiment envie d'avoir une discussion avec lui, mais il semblait qu'elle n'ait pas le choix.
 
-Que me veux tu ? Demanda-t-elle.
-Savoir si tu acceptes sa proposition.
 
Elle garda le silence et réfléchit, alors lui aussi travaillait pour l'homme de l'ombre, et il était venu chercher une réponse. Avant de dire oui ou non il fallait qu'elle se renseigne.
 
-Quel genre de travail devrais je accomplir ?
-Je ne sais pas.
-Est ce que ça sera risqué ??
-Je ne sais pas.
 
Il ne savait rien du tout celui là, donc il ne lui servait à rien, elle ferait plutôt mieux de vite déguerpir d'ici. Ce type ne semblait pas vraiment fort, elle n'en ferait qu'une bouchée.
 
-Couteau !
 
Des couteaux se matérialisèrent dans ses main et elle les lança sur l'albinos, ses yeux rouges se mirent à briller et il leva une main.
 
-Vecteur inverse.
 
Les couteaux se stoppèrent dans les airs et repartirent en marche arrière, frappant Sarah de plein fouet. Elle recula sous le choc et le regarda étonnée.
 
-Sarah Wolf, laisse moi te dire, que fasse à moi tu n'as aucune chance de vaincre.

Chapitre précédent                                                                                                   Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 8 04/11/2016

**
Le lendemain matin, Lisa dissipa rapidement le malentendu qu'il y avait eu la veille entre Axel et ses amis, qui bien sur se jetèrent aux pieds d'Axel tout en s'excusant.
La matinée passa rapidement, et désormais Lisa savait ou rester, avec qui surtout. C'est alors que Camélia leur fit part d'une idée.
 
-Eh, si on allait tous à la piscine ? Comme demain c'est le week-end.
 
Les autres filles approuvèrent et tous les garçons sautèrent de joie, tous sauf un. Il s'agissait bien sur d'Axel, il ne semblait pas très enthousiaste à cette idée.
 
-Pourquoi, tu ne sais pas nager ? Le taquina Lisa.
-Quel humour, raillat-il, ce n'est pas ça le problème.
-Alors pourquoi ?
-Hum, disons que j'ai le même problème que toi, mais en version masculin.
 
Elle fit le rapprochement, elle venait de comprendre, c'est vrai qu'il devait être encore plus mignon en maillot de bain. Rien qu'a cette pensée elle se mit à rougir et détourna la tête, gênée.
 
-Mais on peut toujours essayer, lâcha-t-il.
-Oh chic !
 
Ni elle ni Axel n'avaient remarqué les regards que s'échangeaient les autres filles entre elles.
Comme Lisa ne connaissait pas encore très bien la ville elle arriva en retard, tous les autres étaient déjà à l'eau, elle se changea rapidement, rangea son sac dans un casier et partit les rejoindre. Mais en arrivant dans les douches elle sentit quelqu'un l'attraper par le bras et la tirer dans une cabine individuelle. Elle découvrit avec horreur Cynthia, elle la fixait avec ses yeux méchants, un sourire sadique sur le visage.
 
-Je t'avais pourtant prévenus, cracha-t-elle.
 
Lisa voulut crier, mais la blonde mit une main sur sa bouche et se prépara à la frapper quand...
 
-Je peux savoir ce que tu fais ?
 
Elles tournèrent toutes deux leurs têtes en même temps, et Lisa fut soulagée de voir Axel.
 
-Eh bien, en faite je..., cherchait à se justifier Cynthia.
 
Elle ne termina pas, Axel se saisit de Lisa et la tira des griffes de cette harpie blonde. Cynthia les regarda partir en lançant des excuses sans queues ni têtes.
 
-Tu mens mal, lui lança Axel.
 
Il posa une main sur l'épaule de Lisa, en prenant soin de ne pas toucher celle qui était blessée, et il l'emmena loin de cette folle.
 
-Je crois que ça va devenir impossible de te laisser seule désormais. Je ne la laisserais plus te poser une seule main dessus.
 
En parlant de main, Lisa se rendit compte que celle du blond était mouillée, et l'eau sur sa peau sèche la fit frissonner.
 
-Excuse moi, c'est vrai que tu n'es pas encore mouillée, dit-il en retirant sa main.
 
Elle sourit et passa rapidement sous la douche, puis elle rejoignit vite les autres qui barbotaient dans l'eau, une fois bien installée dans l'eau chaude et chlorée elle ne put s'empêcher de regarder Axel. Il était vraiment canon comme ça...pas étonnant que toutes les filles lui courent après quand on y réfléchit.
L'après midi se passa vraiment bien, les garçons jouaient comme des fous au plongeoir et au toboggan, Lisa put même se rapprocher des filles du groupe, car elle ne leur avait jamais vraiment adressé la parole. Elle surprit Nelly et Silvia en train de fixer Marc à plusieurs reprises, mais elle préféra tenir sa langue sur ce sujet. Question matage elle était pareille qu'elles.
A un moment elle fut accostée par une fille qu'elle ne connaissait pas.
 
-Tu es bien Lisa ?
-Euh...oui, c'est moi. Et toi, tu es ?
-Je suis Myndie. Désolé, mais j'aimerais te poser une question. Ça ne te dérange pas ?
-Non, pas vraiment.
-Très bien, je vais être directe. Est ce que tu utilises la magie ?
 
Quand l'heure de la fermeture arriva chacun sortit de l'eau et alla chercher ses affaires aux casiers, ils partirent chacun de leurs cotés en se souhaitant bonsoir. Quand Lisa sortit elle vit qu'Axel n'était toujours pas parti. Il la regarda et lui demanda de but en blanc.
 
-Tu habites où ?
 
Elle fut surprise de sa question, quoique cela ne la dérangeait pas tant que cela.
 
-Euh...pourquoi tu me demandes ça ?
 
Son air était sérieux et grave, il fit un léger mouvement de tête qui désignait Cynthia à l'autre bout du parking.
 
-Hors de question que je te laisse seule avec cette folle dehors.
 
Au départ elle essaya de l'en dissuader, mais il pouvait être vraiment têtu quand il s'y mettait, elle finit donc par capituler et le laissa la raccompagner jusqu'à chez elle.
 
Pendant ce temps, la jeune Myndie rentrait chez elle, se remémorant sa conversation avec Lisa, elle avait nié utiliser la magie et encore moins y croire, la brune l'avait cru, elle ne savait même pas pourquoi elle lui avait posé cette question aussi brutalement, comme si son instinct avait voulu lui jouer un mauvais tour. Elle secoua la tête, non ! Elle avait toujours raison, jamais tort, ça n'allait pas commencer aujourd'hui. En rentrant chez elle, elle passa devant la « maison morte », c'était un surnom qu'elle lui avait donné, car personne ne vivait ici depuis des lustres et elle était totalement abandonnée. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit quelqu'un en sortir, un jeune garçon au teint extrêmement pale et aux cheveux blancs, il leva la tête et ses yeux rouges se posèrent sur elle. Elle eut instinctivement un mouvement de recul, ce garçon lui faisait peur, même si elle ne savait pas pourquoi. Mais son instinct ne la trompait jamais. Elle sentait quelque chose de bizarre chez lui, était-il comme elle ?
 
-Qui es tu ? Demanda-t-elle.
 
Il ne répondit pas, mais elle remarqua quelque chose d'effrayant, ses doigts étaient couverts de sang, la peur s'empara d'elle et son regard se tourna vers la maison. Que s'était-t-il passé la dedans ? Un meurtre ?
Il se rapprocha d'elle lentement.
 
-Tu en as trop vue on dirait. Je dois remédier à cela.
-Ne m'approche pas ! Hurla-t-elle, éloigne toi de moi !
 
Elle prit une pierre par terre et lui jeta à la figure, il leva la main.
 
-Vecteur Inverse.
 
La pierre s'arrêta et revint vers Myndie à toute allure, elle eut à peine le temps de l'éviter, il utilisait donc bel et bien la magie. Mais dans ce cas la...la sienne ne lui servait à rien du tout. Comment faire ?
 
-Si tu te laisses faire je ne te tuerais pas, il ne veut pas que je tue des gens inutilement.
-Qui ça, il ?
-Tu n'as pas besoin de le savoir, rétorqua-t-il.
 
Et en une fraction de seconde il se retrouva à coté d'elle, il posa une main sur son c½ur et murmura.
 
-Inversion.
 
Myndie sentit un grand choc dans sa poitrine, puis le monde devint flou et elle sombra.
Elle retomba dans les bras de Demien, se dernier semblait bien embêté, qu'allait-il pouvoir faire d'elle ?
Il se mit à réfléchir, elle n'avait pas paru aussi surprise que ça quand il avait utilisé sa magie, peut être qu'elle en était une aussi, dans ce cas, il serait peut être intéressé. Il la souleva et l'emmena dans la maison.
 
Quand Sarah ouvrit les yeux, elle vit qu'elle n'était plus seule, il y avait désormais une jeune fille brune d'à peu près son âge. Mais elle était inconsciente, était ce le garçon albinos qui l'avait amené ici ? En repensant à lui elle frotta ses plaies, ce n'était pas très grave, mais suffisant pour la sonner, sa magie était redoutable, peu importe ce qu'elle faisait il lui renvoyait toujours dans la figure, elle avait donc compris que seul le corps à corps lui donnerait la victoire, mais il ne lui avait pas laissé le temps de l'expérimenter. Il était vraiment redoutable comme adversaire. Mais ça lui donnait une raison de plus de refuser la demande de l'homme de l'ombre.
La brune remua les doigts et Sarah se rapprocha d'elle, elle ouvrit les yeux et se réveilla d'un seul coup.
 
-Qui êtes vous ??? Cria-t-elle en se reculant.
-Du calme, je m'appelle Sarah, et je suis, tout comme toi, retenue ici.
-Ah...moi c'est Myndie, et on va dire que j'étais au mauvais endroit au mauvais moment. Tu utilise la magie ?
 
La question surprit Sarah, ce n'était pas vraiment une question que l'on posait à quelqu'un que l'on vient juste de rencontrer. Mais, si elle était là, elle ne devait pas être totalement innocente non plus.
 
-Oui, avoua-t-elle finalement, et toi ?
-Pareil. Je pense que c'est pour ça que je suis toujours vivante. Pourquoi tu es là toi ?
 
Sarah lui parla rapidement de l'homme de l'ombre et de ce qu'il lui voulait, mais elle avait refusé pour le moment.
 
-Je vois, moi aussi j'ai une petite s½ur, mais j'arrive à gagner de l'argent. Donc tout va bien.
-Tu as bien de la chance, grommela Sarah.
 
Myndie se leva soudainement, le regard remplit de défis.
 
-Hors de question que je reste ici, je vais sortir ! Je tiens à ma liberté moi.
-Il nous retrouvera, il me l'a dit...
-Qui ne tente rien n'a rien. Reste si tu veux, mais moi je m'en vais.
 
Sarah admirait sa détermination, et elle regretta sa propre lâcheté. Elle aussi elle voulait vite sortir d'ici.
 
-La seule chose qui nous retient c'est nous même, apparemment il n'y a aucun garde, sortons !
 
Elles forcèrent la porte et s'enfuirent de la maison, Sarah pesta, ça avait été tellement simple, trop simple. Elles prirent dans une ruelle et continuèrent de courir, mais, sortant de l'ombre, quelqu'un s'interposa sur leur route. Elles freinèrent et Sarah sut qu'il s'agissait de l'homme de l'ombre.
 
-Eh bien dit donc, Demien a fait du bon boulot on dirait. Je suis désolé Myndie, je t'assure je n'ai rien contre toi mais...
 
Il claqua des doigts et la brune s'affala par terre, Sarah se pencha sur elle.
 
-Que lui as tu fait ???
-Ne t'inquiète pas, elle respire encore, mais pour le moment c'est toi qui m'intéresse Sarah.
 
Il se rapprocha et la jeune fille se sentit soudain très faible, ses jambes la lâchèrent et elle tomba à genoux, qu'était ce donc ? De la magie ? En tout cas elle ne se sentait vraiment pas bien, l'homme se rapprocha et prit son menton entre ses mains pour lever sa tête, malgré la faible distance, Sarah ne pouvait pas distinguer son visage, ses yeux voyaient flou et elle avait du mal à les garder ouverts.
 
-Écoute Sarah, j'ai besoin de ton aide, de ta magie, elle me serait vraiment très utile, susurra-t-il d'une voix douce.
 
Elle sentait ses paroles glisser sur elle comme du velours, pénétrer en elle et atteindre son c½ur comme un poison noir et mortel, elle savait qu'elle ne devait pas l'écouter, ne pas prêter attention à ses paroles, mais elle ne pouvait rien faire. Elle était totalement hypnotisée, sous son joug total. Il passa une main sur son visage.
 
-Tu veux bien m'apporter ton aide ?
 
Son cerveau était englué dans un brouillard noir et épais, il lui était impossible de raisonner correctement, elle était toute entière en son pouvoir.
 
-Oui, murmura-t-elle.
 
Elle sentit qu'il souriait, mais au moment ou il allait faire quelque chose une voix tonna derrière eux.
 
-Laisse la tranquille toi !!
 
Il recula soudainement, il n'avait pas prévu d'invité surprise. Mais mieux valait ne pas trop s'attarder, il disparut dans l'ombre en abandonnant Myndie et Sarah au main de leur sauveuse inconnue. Quand il eut disparut, le brouillard se dissipa du cerveau de Sarah et elle put réfléchir de nouveau, mais elle ne se souvenait absolument de rien.
 
-Vous allez bien ??
 
Elle se retourna et tomba face à une parfaite étrangère.

 
-Oui...ça va...merci. Vous êtes ?
-Je suis Brook Crystal,venez chez moi, il faut vous soigner.
 
Sarah prit Myndie et la suivit, elle ne savait plus trop où elle en était en ce moment, et puis elle n'avait pas grand chose à perdre.

Chapitre précédent                                                                                             Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 9 04/11/2016

Crystal emmena Sarah jusqu'à chez elle, cette dernière portait toujours Myndie sur ces épaules. Elle entra dans la modeste maison et Crysta fila dans la cuisine.
 
-Dépose la sur le canapé, dit-elle.
 
Sarah s'exécuta et déposa le corps de la brune sur le sofa, elle commençait à bouger et Sarah supposa qu'elle n'allait pas tarder à reprendre connaissance. Crystal revint avec à boire et à manger, elle tendit la moitié à Sarah.
 
-Tu sembles affamée, manges donc ça, tu te sentiras mieux après.
 
La rouge prit l'assiette et la remercia chaleureusement, cette fille était vraiment gentille avec elles, mais pourquoi ?
Quand elle fut rassasiée et que Myndie se réveilla enfin elles réclamèrent des explications à Crystal, celle ci se posa dans un fauteuil.
 
-Veuillez m'excusez de mon intervention assez brutale, mais j'ai sentis une grande force magique et j'ai soudain eu peur que quelque chose de grave ne se passe, j'ai donc accourus et je vous ai trouvé. Je suppose que cet homme ne vous voulait pas du bien.
 
Sarah baissa honteusement la tête en repensant à la manière dont elle s'était faite manipuler. Soudain, quelqu'un vint frapper à la porte et Crystal se leva.
 
-Je reviens tout de suite, ça doit être elle.
-Elle ? Qui ça elle ? Interrogea Myndie qui ne supportait pas de rester dans l'ignorance.
 
Crystal se leva et revint quelques secondes plus tard accompagnée d'une jeune fille blonde et svelte.
 
-Voici Angel Dark, la présenta Crystal, elle utilise aussi la magie, et disons que grâce à un tour du hasard nous avons fait connaissance.
 
La blonde hocha la tête et Myndie la reconnut.
 
-Ah oui ! Tu es celle qui a sauvé la châtain des griffes de Cynthia non ? Comment elle s'appelle déjà....Lisa je crois, enfin c'est pas très grave son prénom.
 
A l'entente du nom de famille d'Angel, Sarah avait sentit quelque chose bouger en elle, mais c'était tellement imperceptible qu'elle n'y avait pas prêté attention.
 
-Est ce que par hasard tu saurais quelque chose ? Demanda-t-elle curieuse à Crystal.
 
Celle ci hocha négativement la tête.
 
-Moi peut être, intervint Angel, mais je ne suis pas sur que ça ai un rapport.
-Dit toujours, ordonna Myndie.
 
Angel la foudroya du regard, elle ne semblait pas, mais alors pas du tout apprécier les ordres, Myndie se contenta de ricaner et de faire comme si rien ne c'était passé.
 
-On t'écoute, l'encouragea Sarah.
-Bien, si je vous dis Black Dragon, ça vous parle ?
 
Aucune ne tilta et Angel soupira.
 
-Bon, ça ne devait pas être ça alors...
-Il faudrait quand même faire quelque chose, intervint Crystal, ce type bizarre risque de s'en prendre de nouveau à Sarah et Myndie.
-Je n'ai pas peur de lui, cracha Myndie.
-La meilleure solution serait de rester groupé, continua Crystal comme si elle ne l'avait pas entendu, et pour cela tu dois rejoindre Raimon Sarah.
-Aller en cours ?? Mais ça va pas bien dans ta tête ??
 
Après un long débat Sarah accepta enfin de s'y inscrire, mais à contre c½ur.
 
-Bien, dans ce cas on se retrouve demain, dit Angel en se levant, moi je dois y aller.
 
Elles partirent de chez Crystal les unes après les autres.
 
Pendant ce temps...
 
-Tu ne trouves pas ça intéressant Demien ?
 
L'albinos regarda l'homme de l'ombre et haussa les épaules, il se fichait pas mal de toutes ces histoires, il réfléchit juste à son boulot, point.
 
-Ainsi donc Angel connaît Black Dragon, on pourrait faire quelque chose d'assez utile avec elle.
-Tu veux que je la ramène ?
-Pas encore, nous ne sommes pas pressé. Mais, j'aurais un autre travail à te confier.
-Lequel ?
 
L'homme se tourna vers lui, son visage caché par une magie inconnue à Demien.
 
-Tu vas aller directement sur place, je veux que tu entre à Raimon.
 
Cette demande surpris le jeune garçon, s'il allait la bas il serait entouré de monde en permanence et aurait du mal à rester seul et tranquille, il n'aimait pas cette nouvelle idée, mais avait-il le choix ? Non, pas vraiment, il se contenta donc de soupirer et d'accepter.
 
Donc, le lendemain fut le premier jour de cours pour Sarah et Demien, tout deux étaient tombés dans des classes différentes, mais ils se croisèrent à la récrée et Crystal dut faire un magnifique tour de force pour l'empêcher de lui sauter à la gorge.
 
-Pourquoi tu ne m'as pas laissé faire?? Protesta la rouge.
-Tu crois vraiment que c'est le meilleur endroit pour une vengeance ? Réfléchit un peu, dit Myndie d'un ton hautain.
-Elle aussi je commence à avoir du mal à la supporter, avoua Sarah.
 
Angel pouffa à coté sans pour autant rajouter quelque chose.
 
-Angel ?
 
La blonde se retourna et se trouva nez à nez avec Lisa.
 
-Bonjour, comment vas tu depuis la dernière fois ?
-Super bien grâce à toi ! Dit, j'ai appris à propos de ton père et de tout ce qu'il a fait.
 
Angel se crispa d'un seul coup et son regard s'assombrit.
 
-Mais je suis venue pour te demander de te joindre à nous.
 
La proposition la surprit énormément.
 
-Tu...tu es sur ? Bégaya-t-elle.
-Oui, il faut que tu prouves aux autres que tu n'es pas comme ton père !
 
La confiance que lui portait Lisa la toucha beaucoup et elle lui fit un grand sourire.
 
-Ca serait avec joie !
-Hum hum, fit Crystal derrière comme un rappel à l'ordre.
-Ah...oui....en faite non, ce n'est pas possible...
-Bien sur que si ! S'exclama la châtain.
 
Et, très vite, les joueurs de foot furent entourés par un nouveau groupe de fille. Les jours suivant furent assez spéciaux, au début beaucoup de méfiance était manifesté envers Angel, mais ils finirent pas se radoucir, il y eut aussi un autre événement assez important, les garçons de l'école du Soleil venaient d'intégrer Raimon, ce fut donc le grand retour de Jordan, Xavier, Bryce et Claude. Crystal fut très heureuse de cette nouvelle. Elle se disait que ça serait mieux ainsi et qu'elle pourrait plus facilement se rapprocher de Bryce, mais quelque chose ne tournait pas rond. Bryce semblait...différent, il n'était plus le même, c'est à peine s'il lui avait jeté un regard depuis son arrivé.
Crystal en avait été très blessée, mais elle se disait que c'était à cause des retrouvailles avec ses amis. Elle souhaitait plus que tout que ce soit ça.
Entre temps, elle s'était pas mal rapprochée de Lisa et discutait beaucoup avec elle, Angel aussi. Mais Myndie et Sarah avaient toujours un peu tendance à rester à l'écart. Sarah ne semblait pas faire confiance facilement, et il fallait des nerfs d'acier pour supporter Myndie, mais lentement et sûrement elles commençaient à s'intégrer au groupe.
Un jour, Crystal prit une grande décision.
Elle était assise par terre à coté de Lisa, cette dernière avait le regard qui dérivait souvent sur Axel. Crystal se disait que le destin était bien cruel, elle avait quasiment tous les garçons à ses pieds, sauf celui qu'elle semblait aimer. Quel ironie du sort.
 
-Lisa ?
 
Elle sortit de sa rêverie et se tourna vers la brune.
 
-Oui ?
-Je...je vais me déclarer à Bryce...ce soir. Après les cours.
 
La surprise se peignit sur son visage, elle savait bien que Crystal en pinçait pour Bryce, mais voilà que maintenant elle voulait lui dire. Lisa ne pouvait qu'admirer son courage.
 
-C'est une bonne idée, alors, je te souhaite bonne chance.
 
Crystal lui sourit.
 
-Merci, j'en aurais bien besoin.
 
Quand la fin de la journée arriva, Crystal alla se poster à la sortie pour être sur de ne pas louper Bryce, quand il arriva elle l'aborda.
 
-Bryce, je peux te parler deux minutes ?
 
Il soupira mais acquiesça.
 
-Je vous rejoins, dit-il à Claude et aux autres avant de se tourner vers Crystal qui stressait à mort, je t'écoute.
-Bah voilà...en faite...je voulais te dire que...je me sens attirée par toi et....JE T'AIME !
 
Voila, elle avait réussit à lui avouer,un poids se souleva de sa poitrine, mais Bryce n'avait eut aucune réaction.
 
-Ah...je suis désolé, mais moi j'en aime une autre, et c'est Lisa.
 
Sur ces paroles il tourna les talons et partit, laissant le c½ur de Crystal en miettes, des larmes vinrent lui bruler les yeux et quelque chose au fond d'elle se brisa. Elle avait vraiment tous les garçons à ses pieds, pourtant elle ne pouvait pas la détester, elle aussi souffrait d'un amour non partagé, et là il fallait qu'elle parle à quelqu'un, sinon elle risquait de faire une bêtise.

Chapitre précédent                                                                                                  Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 10 04/11/2016

**
Lisa venait à peine de rentrer chez elle, son sac avait été balancé dans un coin de son appartement et elle s'était affalée dans son canapé. Elle craignait le pire pour Crystal, Bryce allait obligatoirement lui mettre un rateau, et ce par sa faute...au fond d'elle, elle souhaitait que Bryce lui dise oui et qu'elle puisse être heureuse, mais à part Axel personne n'avait jamais fait exception. Elle regardait le plafond d'un air absent, quand quelqu'un vint frapper à sa porte, elle se leva et eut un mauvais pressentiment. Quand elle ouvrit la porte une Crystal en larme se jeta dans ses bras, Lisa n'était pas vraiment surprise, mais elle fit comme ci.
 
-Crystal ??? Que ce passe-t-il ??
-C'est...c'est..., balbutia-t-elle, c'est Bryce !! Il m'a dit qu'il ne m'aimait pas ! Qu'il en aimait une autre !
 
Elle semblait au bord du gouffre et le poids de la culpabilité tomba sur les épaules de Lisa qui ne savait pas quoi dire pour la soulager de sa souffrance.
Quand elle fut calmée elle put rentrer chez elle, même si Lisa avait peur qu'elle ne fasse une bêtise, elle se mit à réfléchir, désormais elle n'était plus seule, est ce qu'avoir tout le monde à ses pieds était encore utile ? Ne pouvait-elle pas soulager Crystal et lui donner une seconde chance ? Mais elle risquait d'attirer l'attention...que faire ? Non, cela devait cesser, ici et maintenant. Elle ouvrit la fenêtre et prit une grande inspiration, ses yeux se posèrent sur les étoiles et elle leva les mains au ciel.
 
-J'en appelle aux étoiles
Qui m'ont accordé
Le droit de la beauté
Celui d'illuminer
Qui me permettait
De toujours être observé.
Je voudrais demander
Le droit de briser
Le sort de beauté.
 
Ses jambes commencèrent à fléchir quand la magie se mit en marche, un sort aussi puissant allait demander beaucoup d'énergie pour se rompre, mais elle devait le faire, pour Crystal, et toutes les autres. Le bout de ses doigts s'illumina plus il n'y eut plus rien, elle ferma la fenêtre et s'écroula sur le canapé.
 
Luka, le chasseur de mage, regarda son détecteur se mettre à biper soudainement, quelqu'un venait d'utiliser la magie dans cette ville. Il sentait qu'il approchait du but, il n'était plus très loin.
 
Sarah sursauta, quelque chose venait de se produire, mais quoi ? Elle fixa le plafond assise sur son lit dans une chambre que lui avait prêté Crystal, elle n'aimait pas laisser sa s½ur seule trop longtemps, mais pour le moment elle était entre de bonne main.
 
-Tu sembles bien installé Sarah.
 
Elle sursauta et se tourna vers le coin opposé de la chambre, l'homme de l'ombre. Mais comment était-il entré là ? Encore un tour de sa satané magie.
 
-Dit moi Sarah, j'espère que tu n'as pas oublié que tu as promis de m'aider.
-Je n'ai rien promis du tout ! Dit-elle avec force.
-Tu es vraiment sur ?
 
Il apparut juste devant elle et laissa glisser un doigt le long de son cou, Sarah était comme paralysée, de nouveau. La pièce semblait emplis d'une odeur étrange et envoûtante, plus elle respirait et plus elle perdait ses moyens.
 
-Je...oui...je suis...sure, balbutia-t-elle.
-Eh bien pas moi, je m'en souviens même très bien Sarah Wolf.
 
Il souleva la tête de la rouge et passa une main sur ses lèvres entrouvertes.
 
-Dit donc, tu es magnifique vu de près.
 
Le compliment s'insinua en elle et s'accrocha à son c½ur, chacune de ses paroles l'empoisonnait sans qu'elle ne puisse réagir. Il approcha sa bouche de la sienne et une serpent noir s'infiltra entre les lèvres de Sarah qui ne sentit absolument rien. Mais, ces yeux brillants de vie perdirent soudain leurs intensités et devinrent vide, plus rien n'y brillaient.
 
-Maintenant, apporte moi Angel Dark, ordonna-t-il.
-Oui.
 
Le lendemain matin, ce furent les rayons du soleil qui réveillèrent Lisa qui dormait encore sur le canapé. Elle ouvrit les yeux et son regard se posa sur la pendule, il était 11h00. Elle sauta du canapé à toute vitesse et partit se changer, elle était horriblement en retard ! Elle enfila son uniforme, prit son sac et ouvrit précipitamment la porte, et elle tomba nez à nez avec...Axel. Elle fut très surprise.
 
-Mais...qu'est ce que tu fais ? Lui demanda-t-il d'un air surpris.
-Ça serait plutôt à moi de te poser la question, qu'est ce que tu fais là à cette heure ci ? Pourquoi tu n'es pas en cour ?
-Euh...Lisa, on est samedi, il n'y a pas de cours aujourd'hui.
 
Elle fit des yeux rond et poussa un soupir de soulagement, mais elle se demanda bien vite ce qu'il faisait là.
 
-Au faite, pourquoi tu es venu me voir ?
 
Axel était dans de mauvais draps, il ne pouvait pas lui dire ce qu'il avait ressentit hier soir, cela reviendrait à le trahir, et il en était hors de question, il préféra donc inventer un mensonge.
 
-Disons que j'ai essayé de te téléphone et comme tu ne décrochais pas je me suis inquiété.
-Pourquoi voulais tu me parler ?
 
Il avait oublié à quel point elle pouvait être têtue celle la.
 
-Peut importe, je te laisse j'ai plein de chose à faire.
 
Et il partit rapidement, sans que la châtain ne puisse réagir, elle le comprenait vraiment de moins en moins.
Quelque minutes plus tard ce fut Crystal qui vint frapper à sa porte, au moment ou elle ouvrit la furie se jeta sur elle en hurlant.
 
-CA Y EST !!!!



Quand la brune ce fut un peu calmée elle lui expliqua.
 
-Eh bien ce matin j'étais partis me balader un peu, et au même moment Bryce est arrivé et à voulu me parler...bien sur j'étais encore très vexée par hier...mais là tu ne me croirais pas. Il m'a dit qu'il regrettait ses paroles, qu'il n'avait pas toute sa tête et qu'il n'aimait que moi !! Tu te rends compte??? On sort ensemble !!
 
Crystal était littéralement sur un petit nuage, Lisa sourit en se disant que c'était beaucoup mieux ainsi, plus personne ne serait bloqué désormais. Ça méritait une petite fête tout ça.
 
Quand Myndie sentit son portable sonner elle fut surprise, personne ne l'appelait jamais, sauf peut être pour lui demander des réponses à des devoirs, mais là il s'agissait de Crystal.
 
-Allo ?
-Allo Myndie ! Viens vite on fait une petite fiesta!
-Une fiesta... ?
-Oui, rien qu'entre filles ! Ca se passe chez Lisa, je te donne l'adresse et tu rappliques illico !
 
Elle ne lui laissa pas le choix, c'était assez étrange, Myndie n'avait jamais vraiment eut d'amies, personnes ne la supportait, et pourtant, maintenant, elle en avait. Ça la rendait très heureuse. Elle sourit et se précipita chez Lisa.
 
Demien avait sortit l'atmosphère de la nuit dernière changer, quelqu'un avait utilisé une magie assez voyante, c'était plutôt risqué vu qu'un chasseur rodait. Mais ce n'était pas ses oignons, lui il avait enfin réussit à obtenir ce qu'il voulait, il s'y acharnait depuis tellement de temps, mais il avait remplit sa mission, l'homme lui donnerait enfin sa récompense. Il sourit et serra fort le morceau de papier qu'il tenait dans la main. Mais, il lui restait une dernière chose à faire, il se tourna vers la fille aux cheveux rouges.
 
-Tu es prête Wolf ?
 
Sarah leva la tête vers lui et il frémit, désormais elle ressemblait à un pantin sans vie et sans âme, voilà ce qui arrivait quand on osait s'opposer à eux. Il était bien content d'avoir accepté leur proposition. Pour rien au monde il n'aurait voulu avoir un de ses serpents noir et maléfiques ramper dans son corps, car c'est ce qu'il faisait. Il stoppait le cerveau de la personne et le contrôlait, ainsi, elle se retrouvait incapable de réfléchir et de penser par elle même et elle était désormais immunisée contre la douleur. Une marionnette parfaite. Son portable sonna dans sa poche et il lui ordonna de décrocher.
 
-Allo ?
-Sarah ! Viens vite, il ne manque que toi ! Tout le monde est déjà là !
 
Demien écouta la discussion avec attention, il semblait que même Angel soit présente, ça allait faciliter sa mission. Sarah irait, et lui aussi, en tant qu'invité surprise.
 
Crystal referma son portable.
 
-C'est bon, Sarah arrive !
-Génial ! Il ne manquait plus qu'elle, s'exclama Angel. On va pouvoir s'éclater, tu as vraiment de la chance d'avoir un copain Crystal.
 
Elle rosit légèrement et baissa la tête.
 
-Tu sais ça n'est que le début...pour le moment il n'y a pas grand chose...
-Ca va venir, ne t'inquiète pas ! Et tant que tu y es, tu crois que tu pourrais demander à ton chéri de me présenter à quelqu'un ? Demanda Myndie.
 
Tout le monde se tourna vers elle avec un air très intéressé.
 
-Qui ça ? Ricana Crystal.
-Le roux avec des yeux verts, Xavier je crois.
 
Angel mit une main sur son c½ur et prit une pause théatrale.
 
-Myndie amoureuse ? Est ce possible ? Est ce seulement pensable ?
 
Elles explosèrent de rire et Myndie devint toute rouge.
 
-Je vous interdit de vous moquer !!
 
Au moment où elle hurla, la porte d'entrée explosa.

Chapitre précédent                                                                                                                           Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 11 04/11/2016

 
La porte vola en éclat et les filles se mirent instinctivement en garde, quand la fumée retomba elle furent choquées de voir Sarah, au coté de Demien, l'albinos semblait jubiler en son fort intérieur.
-Bonjour, je suis désolé de vous déranger, mais je viens m'emparer de quelque chose.
-Et de quoi ???
 
Myndie était vraiment en rogne, elle avait de bonnes raisons d'en vouloir à Demien, mais ce dernier s'en moquait totalement, il pointa un doigt vers Angel.
 
-C'est toi que je veux, Angel Dark ?
 
La blonde ne cacha pas sa surprise.
 
-Quoi ?? Pourquoi ?? Et pourquoi tu es avec ce type Sarah ?? Hurla Crystal.
 
La rouge ne répondit pas, ses yeux vide étaient braqués sur son objectif, enlever Angel Dark. Le serpent au fond d'elle s'agita et elle se mit en marche. Des épées apparurent dans ses mains et elle bondit. Crystal se plaça entre les deux et leva ses mains.
 
-Water Shoot !
 
Une bulle d'eau percuta Sarah de plein fouet qui s'effondra par terre, mais elle se releva aussitôt et reprit sa charge.
 
-Je ne vais pas me laisser faire, marmonna Angel.
 
Elle pointa un doigt vers un meuble, ses yeux bleus s'illuminèrent et il se souleva pour foncer vers Demien. Ce dernier sourit et quand le meuble le toucha il sembla rebondir et retomba sur Angel qui n'eut pas le temps d'esquiver, elle se retrouva écrasée et du sang perlait sur sa tempe.
 
-Angel ! S'écria Crystal paniquée.
 
Demien se positionna derrière elle, un sourire mauvais sur le visage et un mouchoir blanc à la main.
 
-Désolé, mais je n'ai pas de temps à perdre avec vous.
 
La brune n'eut pas le temps de bouger, l'albinos enroula ses bras autour d'elle et plaqua violemment le mouchoir sur son nez. Elle se débattit mais elle avait déjà trop respiré, le produit annihilait ses forces et elle s'effondra comme une poupée de chiffon. Demien se tourna vers Sarah qui était face à Angel, inconsciente. Parfait, c'était presque trop facile. Il ordonna à Sarah de la porter et sortit comme si de rien n'était.
 
Lisa avait observé le combat sans bouger, cacher dans un coin, elle aurait put intervenir, elle aurait put les sauver, ça aurait été très facile. Mais elle avait préféré éviter, en voyant l'état de Sarah elle avait tout de suite compris et intervenir n'aurait fait qu'aggraver les choses, de plus, les autres n'étaient pas censées savoir qu'elle pouvait utiliser la magie. Même si elle même avait été fort surprise de constater que ses amies en étaient capable. Mais pour le moment il y avait plus important, cet albinos avait emmené Angel, et ce n'était pas bon du tout. Que pouvait-elle faire ? Elle se mit à réfléchir, mais dans son état de panique c'était compliqué, pour le moment elle ne voulait qu'une seule chose, voir Axel. Elle regarda Crystal endormie, l'installa sur son lit et partit.
 
Pendant ce temps, Demien confia Angel aux mains de l'homme de l'ombre.
 
-La voilà.
 
L'homme sourit.
 
-Parfait, enferme la, bientôt nous pourrons passer à la suite. J'ai déjà passé commande, ça arrivera demain.
-Très bien, fit Demien, et pour la rousse ?
-Sarah ? Elle pourrait encore nous être utile, l'avoir à portée de main est assez pratique, ricana-t-il.
 
Demien frissonna mais garda le silence.
 
La nuit commençait à tomber et Crystal se réveilla avec un horrible mal de tête. Elle se leva du lit et alla dans le salon pour constater les dégâts. Ils avaient pris Angel, et elle n'avait rien put faire, elle avait été impuissante face à lui. Elle entendit alors quelqu'un gémir dans un coin, elle s'y précipita et trouva...
 
-Angel ???
 
La blonde ouvrit les yeux et se frotta la tête.
 
-Oui, mais ne crie pas s'il te plaît...
 
Crystal ne comprenait plus rien.
 
-Mais...si tu es la et que ce type n'est plus là ? Ça veut dire qu'il pense t'avoir ?
-Hein ?
 
Mais Crystal percuta sur autre chose, Myndie n'était plus là et Lisa non plus. Un horrible pressentiment s'empara d'elle et elle se rua dehors, laissant Angel à son sort.
 
Au même moment, plus loin en ville, Axel regardait tranquillement la télé avec sa s½ur, mais il fut dérangé par la sonnette. Il grommela et se leva pour aller ouvrir, il fut extrêmement surpris de trouver Lisa sur le pas de sa porte, grelottante dans des vêtements en lambeaux et le visage noyé par les larmes.
 
-Mais...qu'est ce qui t'es arrivé ??
 
Il l'a prit par les épaules et la fit entrer, il fit un signe de tête à sa s½ur qui partit dans sa chambre illico, il mit Lisa sur le canapé et tenta de la calmer.
 
-Du calme Lisa, que c'est-il passé ?
-Il...il voulait Angel...et il y avait Sarah, c'était horrible...il la prit...je...voulais te voir aller je...je suis venue mais il...il...lui...l'homme...
 
Elle ne semblait pas vouloir dire la fin, il prit ses mains entre les siennes et parla d'une voix douce pour la mettre en confiance.
 
-Qui ? Quel homme ?
-Lui...il...il m'a...
-Il t'a quoi Lisa ?
 
Elle planta son regard remplis de larmes dans le sien.
 
-Il m'a violé.
 
Cette phrase tomba comme dans un silence total, un sentiment étrange s'empara du blond, mais il le reconnut vite, c'était de la rage. Il emmena Lisa dans sa chambre et la coucha.
 
-Écoute, repose toi pour le moment, d'accord ? Tu ne risques plus rien.
 
Elle hocha la tête mais ne semblait pas rassurée pour autant, pourtant elle n'esquissa aucun geste pour le retenir quand il sortit. Axel se changea et enfila un pull noir à capuche, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentit cela, cette envie, cette soif de sang et de mort. Il ouvrit la fenêtre et sauta de l'étage, il atterrit souplement par terre et fila à toute vitesse dans la nuit noire. Il ne lui fallut pas longtemps pour retrouver la trace de l'homme qui avait agressé Lisa, il portait la même odeur d'alcool et de cigarettes, il se trouvait dans un bar qui refusait les moins de 18 ans. Il n'y prêta pas attention et entra, un homme taillé comme une armoire à glace posa une main sur son épaule.
 
-Dit donc toi, tu ne serais pas un peu trop jeune ?
 
Axel n'était pas du tout d'une humeur patiente, et cette homme allait vite le comprendre.
 
-Tu as deux options, dit-il d'une voix froide.
-Hein ?
-La vie ou la mort.
 
L'homme rigola, puis tout explosa dans un halo de lumière noire.
 
Le détecteur de Moltones de Luka, le chasseur de mage s'affola, il n'arrivait pas à calculer le degré de magie, il n'avait jamais vu des chiffres aussi grand s'afficher sur son écran.
 
-Impossible, souffla-t-il.
 
Puis il vit au loin un rayon noir au loin qui tranchait le ciel. Il courut le plus vite possible vers son centre, mais il ne trouva qu'un désastre. Tout était en cendres, des corps gisaient par terre, mais ils respiraient encore, sauf un. Il s'en approcha et le regarda plus attentivement, l'homme avait les cheveux gras et noir et une expression de pur horreur était figé sur son visage mort. Quand Luka voulut le toucher, le corps se décomposa en particules noir et se mélangea au cendre. La peur s'empara du blond, qu'elle était cette magie ?
 
Axel venait juste de rentrer, il entendait déjà les sirènes d'ambulance. Il sourit, cela lui avait vraiment manqué.
Le matin Lisa se réveilla en espérant avoir fait un cauchemar, mais malheureusement c'était bien réel, elle se souvenait encore de la douleur. Elle se leva du lit et le bruit de la télé attira son attention, Axel et sa s½ur était déjà levé et regardait les informations.
 
-Ça va mieux ? Demanda-t-il.
-Oui, merci...
 
Son regard fut attiré par l'image d'un homme qui venait de s'afficher à l'écran avec le présentateur qui commentait.
 
-Voici la seule victime du drame qui c'est commis hier soir au bar Lunaire à 22h qui a mystérieusement explosé. C'est un miracle qu'il n'y ai eu qu'une seule victime. Je laisse désormais la parole à Luka qui pourra peut être nous éclairer un peu plus sur cela.
-Merci, je peux tout de suite vous affirmer une chose, cette explosion n'est pas normale.
-Comment cela ?
-Elle a était provoquée par la magie.
 
Cette affirmation fit frissonner le présentateur, peut de gens croyaient en la magie.
 
-Qui que tu sois, je te trouverais mage, et te tuerais, déclara Luka.
-Axel ! C'est l'homme qui est mort qui m'a..., commença Lisa avant que le dernier mot ne s'étrangle dans sa gorge.
 
Le blond souriait, un sourire qui ne présageait rien de bon. « viens Luka, je t'attend » pensa-t-il.

Chapitre précédent                                                                                                   Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Un Monde de Magie - Chapitre 12 04/11/2016

Lisa n'avait sentit aucun soulagement en apprenant la mort de son agresseur, car il lui avait volé sa pureté, elle ne risquait pas de s'en remettre tout de suite. Elle aurait bien voulu rester un peu ici, mais elle ne voulait pas déranger Axel plus longtemps.
 
-Bon, je vais y aller, annonça-t-elle.
 
Il la regarda surpris.
 
-Tu es sur ?
-Oui, je vais rentrer me reposer, et tant pis pour les cours aujourd'hui..et toi, tu n'y vas pas ?
-Non, j'attends un colis important.
 
Elle hocha la tête, se prépara vite fait et partit rapidement.
 
Axel était quelque peu soulagé qu'elle parte, il ne voulait pas qu'elle soit là quand il le recevrait, ça aurait posé des problèmes assez important.
-----------------------------------------------------
Crystal avait passé la nuit à tourner en rond dans la ville, tout cela l'énervait, Myndie avait disparus mais Angel n'avait pas était enlevée, et toujours pas de nouvelles de Lisa. En plus cette explosion et ce chasseur de mage n'arrangeaient pas vraiment les choses. Que se passait-il ? Elle respira un grand coup et décida de suivre son instinct, et il lui disait de vite aller voir une certaine personne.
-------------------------------------------------------
Demien avait déposé la fille blonde dans une cellule, il avait brillamment réussit sa mission, et voir les têtes ébahies des gamines devant la trahison de Sarah l'avait emplit de plaisir. Maintenant, l'homme de l'ombre ne pourrait plus rien lui dire, et il allait enfin obtenir sa récompense.
Il apporta à manger à sa prisonnière, ça serait dommage qu'elle meurt de fin.
 
-Bah enfin ! Je commençais à m'impatienter ! Se plaignit-elle.
-Tu ferais mieux de ne pas trop faire la maline, gronda-t-il.
-Et pourquoi ? De toute façon tu t'es fait avoir ! Roulé dans la farine mon gros !
 
Demien ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire mais il avait du mal à garder son calme, l'envie de la frapper le démangeait fortement.
 
-Il va dire quoi ton patron en voyant que tu es un incapable ? Continua-t-elle.
-Ferme la. J'ai parfaitement réussit.
 
Elle eut un vilain sourire qui n'allait pas avec son visage.
 
-Oh non, pas du tout.
 
Et soudain, la jolie jeune fille blonde disparut pour laisser place à une insupportable brunette qui affichait un sourire victorieux.
 
-Tada !!
 
Demien n'en croyait pas ses yeux, il avait capturé la mauvaise personne. Il envoya valser l'assiette et partit très rapidement pour rattraper son échec cuisant.
 
-Eh, ne pars ! J'ai faim ! Héla Myndie, en vain.
-----------------------------------------------------
Le flou, depuis quelque temps Sarah évoluait dans le flou, elle ne savait pas ce qu'elle faisait, elle avait de rare moment de lucidité ou elle était plus perdu qu'autre chose. Mais, la plupart du temps elle était seule dans cet endroit sombre, il n'y avait que cette voix qui lui tenait compagnie. Une voix si douce, si mielleuse, si gentille et attentionnée, elle lui susurrait toute sorte de parole à l'oreille. Sarah les buvait avec avidité, elle ne pouvait s'en passer, elle était littéralement ensorcelée, et dès qu'elle se disait qu'il ne fallait pas l'écouter, qu'elle devait se rebeller, le serpent noir la matait très vite. Elle était pieds et poings liés, incapable de se défendre, mais le pire, c'est qu'elle ne se rendait pas compte de sa propre faiblesse et impuissance.
 
-Sarah !!
 
Cette voix, c'est celle du garçon albinos, Demien si elle se souvenait bien.
 
-Viens tout de suite. On va chercher quelqu'un.
 
Encore ? Pourquoi devait-elle l'écouter ? Elle ne voulait pas, elle voulait rester ici sans bouger, mais la petite voix lui disait de le faire, alors elle le fit, telle un pantin. Qui viendrait donc couper ses fils ? Qui viendrait trancher la tête du serpent ?
--------------------------------------------------------
Axel venait enfin de recevoir son colis tant attendu, mais quelqu'un vint sonner à la porte, il posa la notice et rangea le paquet. Qui donc venait l'embêter ? Il ouvrit la porte et tomba sur Crystal qui lui sauta à la gorge, il se mit de coté elle le loupa.
 
-Ou est elle ??? Hurla la brune.
-Qui ??
-Je parle de Lisa !
 
Elle semblait hors de ses gonds, même si Axel ne comprenait pas pourquoi.
 
-Elle n'est plus là, elle est partit tout à l'heure.
-Si jamais tu lui à fais quoi que ce soit je te tue !!
 
La patience était quelque chose que le blond possédait, mais à une échelle limitée.
 
-Et comment compterais tu t'y prendre ? Demanda-t-il d'un air narquois.
-Comme ça !
 
Les mains de la fille s'entourèrent d'un halo bleu océan, mais elle n'eut pas le temps de l'utiliser. Axel l'attrapa et la fit tomber par terre en lui tenant fermement les bras dans le dos.
 
-Je te déconseille d'utiliser ta magie ma jolie.
-Comment sais tu que...
-Que tu es une mage ? Ce n'est pas moi que tu vas tromper Crystal. Tu es une mage qui utilise la magie de l'eau.
 
Elle resta bouche bée, elle n'avait pourtant pas lancé son attaque.
 
-Je peux aussi te dire qu'Angel est télépathe et utilise la télékinésie, Myndie peut changer d'apparence et Sarah fais apparaître divers objets.
 
Crystal n'osait plus bouger, il semblerait qu'elle ait grandement sous estimée Axel.


-Pourquoi refuses tu que j'utilise ma magie ?
-Je ne suis pas fou, je ne prendrais pas le risque de me faire repérer, déjà qu'hier soir j'ai joué avec le feu.
-L'explosion c'était toi ??
-Bingo.
 
Crystal venait de se rendre compte d'une chose terrifiante, Axel était dangereux, très dangereux.
 
-Écoute, lâche moi, je te promet de ne rien faire.
 
Il obéit, ce qui voulait dire qu'il n'avait pas du tout peur d'elle. Elle se massa les poignets et le regarda méfiante.
 
-Tu n'as rien fait du tout à Lisa ? Promis ?
-Je n'ai aucune raison de lui faire du mal.
-Que recherches tu ?
 
Elle alla droit au but, si un mage comme Axel était ici c'était sûrement pour une bonne raison.
 
-Pourquoi te le dirais je ?
-Tu est à la recherche de SME ?
 
Il ne laissa transparaître aucune émotion, mais elle était certaine d'avoir touché juste.
 
-Fais tu partie de l'organisation Black Dragon ?
 
Il resta impassible, soit elle se trompait sur toute la ligne soit il était vraiment doué pour cacher ses émotions.
 
-Je veux vous rejoindre, lacha-t-elle finalement.
 
Un nouveau silence, plus long, s'installa, puis il l'attrapa et l'envoya dans la salle de bain qu'il ferma à clé.
 
-Bien, numéro 1, comment connais tu SME ? Demanda-t-il d'une voix trop calme pour être vrai.
-Tout le monde connaît.
-Numéro 2, comment as tu fais le lien entre Black Dragon et moi ?
-Tu sembles puissant comme mage, et seul les membres de cette organisation ont une vraie puissance.
 
Il se mit à réfléchir quelques secondes.
 
-Tu as dit que tu voulais nous rejoindre ?
-Oui.
-Très bien, mais tu vas devoir passer un test.
 
Et avant de lui laisse le temps de faire quoique ce soit il posa son index sur le front de Crystal et une douleur fulgurante la traversa.
---------------------------------------------------------
Angel avait réussit à rentrer chez elle, mais ses blessures la faisaient encore souffrir, elle se prépara un thé et s'affala dans le canapé. Quand on frappa à sa porte, elle alla péniblement ouvrir et tomba sur Sarah totalement affolée.
-Angel ! Aide moi je t'en prie ! Je ne vais pas tenir longtemps !
 
La jeune fille l'emmena dans son séjour et lui demanda des explications.
 
-Ce garçon, Demien, il me contrôle pour que je lui obéisse, et je viens te prévenir qu'il va bientôt venir te chercher ! Tu dois fuir !
-Calme toi Sarah, je vais te cherche un peu de thé.
 
Elle se leva et partie dans la cuisine, Sarah en profita pour sortir un petit sachet qu'elle versa discrètement dans la tasse de la blonde, celle ci revint une minute plus tard avec une tasse fumante.
 
-Bois, ça va te faire du bien.
-Tu dois partir Angel, je ne sais pas combien de temps je vais tenir contre sa magie !
-Très bien, je vais le faire. Merci beaucoup pour ton aide Sarah.
 
Elle but très rapidement son thé, imitée par Sarah qui sourit intérieurement, ou plutôt le serpent. Angel reposa sa tasse et la fixa.
 
-Où devrais je me cacher à ton avis ?
-Je ne sais pas, et ne me le dis pas, sinon Demien pourra m'extorquer l'information.
-Très bien, tu es vraiment une amie Sarah.
 
Elle la serra fort dans ses bras et un soupçon de regret transperça la rouge, mais il fut très vite dissipé. La blonde se leva mais elle se sentit vaciller sur ses jambes.
 
-Houla, je ne tiens pas debout on dirait...
 
Elle se prit la tête entre les mains.
 
-Ça va ? Demanda Sarah.
-Ou...oui...tout va bien.
 
Mais ses jambes la lâchèrent et elle tomba lourdement dans le canapé.
 
-Je me sens toute bizarre, avoua-t-elle.
-Vraiment ?
-J'ai envie de dormir....
 
Angel avait soudain très envie de dormir, mais elle devait écouter les conseils de Sarah et s'enfuir au plus vite, mais ses jambes refusaient de bouger. Sarah se leva et regarda Angel avec un petit air triste.
 
-Sarah...balbutia Angel la bouche pâteuse.
-Tu as envie de dormir ?
 
La blonde hocha lourdement la tête, elle peinait à garder les yeux ouverts et luttait de toute ses forces, mais la drogue s'insinuait dans son sang et prenait le dessus, elle ne pouvait plus bouger désormais, sa tête dodelina sur le coté et elle sombra dans le sommeil.
Demien sortit alors de l'ombre.
 
-Bon travail Sarah, bon travail. Et cette fois, c'est la bonne
 
Chapitre précédent                                                                                                     Chapitre suivant




Tags : Un Monde de Magie