Un Monde de Magie - Chapitre 8

**
Le lendemain matin, Lisa dissipa rapidement le malentendu qu'il y avait eu la veille entre Axel et ses amis, qui bien sur se jetèrent aux pieds d'Axel tout en s'excusant.
La matinée passa rapidement, et désormais Lisa savait ou rester, avec qui surtout. C'est alors que Camélia leur fit part d'une idée.
 
-Eh, si on allait tous à la piscine ? Comme demain c'est le week-end.
 
Les autres filles approuvèrent et tous les garçons sautèrent de joie, tous sauf un. Il s'agissait bien sur d'Axel, il ne semblait pas très enthousiaste à cette idée.
 
-Pourquoi, tu ne sais pas nager ? Le taquina Lisa.
-Quel humour, raillat-il, ce n'est pas ça le problème.
-Alors pourquoi ?
-Hum, disons que j'ai le même problème que toi, mais en version masculin.
 
Elle fit le rapprochement, elle venait de comprendre, c'est vrai qu'il devait être encore plus mignon en maillot de bain. Rien qu'a cette pensée elle se mit à rougir et détourna la tête, gênée.
 
-Mais on peut toujours essayer, lâcha-t-il.
-Oh chic !
 
Ni elle ni Axel n'avaient remarqué les regards que s'échangeaient les autres filles entre elles.
Comme Lisa ne connaissait pas encore très bien la ville elle arriva en retard, tous les autres étaient déjà à l'eau, elle se changea rapidement, rangea son sac dans un casier et partit les rejoindre. Mais en arrivant dans les douches elle sentit quelqu'un l'attraper par le bras et la tirer dans une cabine individuelle. Elle découvrit avec horreur Cynthia, elle la fixait avec ses yeux méchants, un sourire sadique sur le visage.
 
-Je t'avais pourtant prévenus, cracha-t-elle.
 
Lisa voulut crier, mais la blonde mit une main sur sa bouche et se prépara à la frapper quand...
 
-Je peux savoir ce que tu fais ?
 
Elles tournèrent toutes deux leurs têtes en même temps, et Lisa fut soulagée de voir Axel.
 
-Eh bien, en faite je..., cherchait à se justifier Cynthia.
 
Elle ne termina pas, Axel se saisit de Lisa et la tira des griffes de cette harpie blonde. Cynthia les regarda partir en lançant des excuses sans queues ni têtes.
 
-Tu mens mal, lui lança Axel.
 
Il posa une main sur l'épaule de Lisa, en prenant soin de ne pas toucher celle qui était blessée, et il l'emmena loin de cette folle.
 
-Je crois que ça va devenir impossible de te laisser seule désormais. Je ne la laisserais plus te poser une seule main dessus.
 
En parlant de main, Lisa se rendit compte que celle du blond était mouillée, et l'eau sur sa peau sèche la fit frissonner.
 
-Excuse moi, c'est vrai que tu n'es pas encore mouillée, dit-il en retirant sa main.
 
Elle sourit et passa rapidement sous la douche, puis elle rejoignit vite les autres qui barbotaient dans l'eau, une fois bien installée dans l'eau chaude et chlorée elle ne put s'empêcher de regarder Axel. Il était vraiment canon comme ça...pas étonnant que toutes les filles lui courent après quand on y réfléchit.
L'après midi se passa vraiment bien, les garçons jouaient comme des fous au plongeoir et au toboggan, Lisa put même se rapprocher des filles du groupe, car elle ne leur avait jamais vraiment adressé la parole. Elle surprit Nelly et Silvia en train de fixer Marc à plusieurs reprises, mais elle préféra tenir sa langue sur ce sujet. Question matage elle était pareille qu'elles.
A un moment elle fut accostée par une fille qu'elle ne connaissait pas.
 
-Tu es bien Lisa ?
-Euh...oui, c'est moi. Et toi, tu es ?
-Je suis Myndie. Désolé, mais j'aimerais te poser une question. Ça ne te dérange pas ?
-Non, pas vraiment.
-Très bien, je vais être directe. Est ce que tu utilises la magie ?
 
Quand l'heure de la fermeture arriva chacun sortit de l'eau et alla chercher ses affaires aux casiers, ils partirent chacun de leurs cotés en se souhaitant bonsoir. Quand Lisa sortit elle vit qu'Axel n'était toujours pas parti. Il la regarda et lui demanda de but en blanc.
 
-Tu habites où ?
 
Elle fut surprise de sa question, quoique cela ne la dérangeait pas tant que cela.
 
-Euh...pourquoi tu me demandes ça ?
 
Son air était sérieux et grave, il fit un léger mouvement de tête qui désignait Cynthia à l'autre bout du parking.
 
-Hors de question que je te laisse seule avec cette folle dehors.
 
Au départ elle essaya de l'en dissuader, mais il pouvait être vraiment têtu quand il s'y mettait, elle finit donc par capituler et le laissa la raccompagner jusqu'à chez elle.
 
Pendant ce temps, la jeune Myndie rentrait chez elle, se remémorant sa conversation avec Lisa, elle avait nié utiliser la magie et encore moins y croire, la brune l'avait cru, elle ne savait même pas pourquoi elle lui avait posé cette question aussi brutalement, comme si son instinct avait voulu lui jouer un mauvais tour. Elle secoua la tête, non ! Elle avait toujours raison, jamais tort, ça n'allait pas commencer aujourd'hui. En rentrant chez elle, elle passa devant la « maison morte », c'était un surnom qu'elle lui avait donné, car personne ne vivait ici depuis des lustres et elle était totalement abandonnée. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit quelqu'un en sortir, un jeune garçon au teint extrêmement pale et aux cheveux blancs, il leva la tête et ses yeux rouges se posèrent sur elle. Elle eut instinctivement un mouvement de recul, ce garçon lui faisait peur, même si elle ne savait pas pourquoi. Mais son instinct ne la trompait jamais. Elle sentait quelque chose de bizarre chez lui, était-il comme elle ?
 
-Qui es tu ? Demanda-t-elle.
 
Il ne répondit pas, mais elle remarqua quelque chose d'effrayant, ses doigts étaient couverts de sang, la peur s'empara d'elle et son regard se tourna vers la maison. Que s'était-t-il passé la dedans ? Un meurtre ?
Il se rapprocha d'elle lentement.
 
-Tu en as trop vue on dirait. Je dois remédier à cela.
-Ne m'approche pas ! Hurla-t-elle, éloigne toi de moi !
 
Elle prit une pierre par terre et lui jeta à la figure, il leva la main.
 
-Vecteur Inverse.
 
La pierre s'arrêta et revint vers Myndie à toute allure, elle eut à peine le temps de l'éviter, il utilisait donc bel et bien la magie. Mais dans ce cas la...la sienne ne lui servait à rien du tout. Comment faire ?
 
-Si tu te laisses faire je ne te tuerais pas, il ne veut pas que je tue des gens inutilement.
-Qui ça, il ?
-Tu n'as pas besoin de le savoir, rétorqua-t-il.
 
Et en une fraction de seconde il se retrouva à coté d'elle, il posa une main sur son c½ur et murmura.
 
-Inversion.
 
Myndie sentit un grand choc dans sa poitrine, puis le monde devint flou et elle sombra.
Elle retomba dans les bras de Demien, se dernier semblait bien embêté, qu'allait-il pouvoir faire d'elle ?
Il se mit à réfléchir, elle n'avait pas paru aussi surprise que ça quand il avait utilisé sa magie, peut être qu'elle en était une aussi, dans ce cas, il serait peut être intéressé. Il la souleva et l'emmena dans la maison.
 
Quand Sarah ouvrit les yeux, elle vit qu'elle n'était plus seule, il y avait désormais une jeune fille brune d'à peu près son âge. Mais elle était inconsciente, était ce le garçon albinos qui l'avait amené ici ? En repensant à lui elle frotta ses plaies, ce n'était pas très grave, mais suffisant pour la sonner, sa magie était redoutable, peu importe ce qu'elle faisait il lui renvoyait toujours dans la figure, elle avait donc compris que seul le corps à corps lui donnerait la victoire, mais il ne lui avait pas laissé le temps de l'expérimenter. Il était vraiment redoutable comme adversaire. Mais ça lui donnait une raison de plus de refuser la demande de l'homme de l'ombre.
La brune remua les doigts et Sarah se rapprocha d'elle, elle ouvrit les yeux et se réveilla d'un seul coup.
 
-Qui êtes vous ??? Cria-t-elle en se reculant.
-Du calme, je m'appelle Sarah, et je suis, tout comme toi, retenue ici.
-Ah...moi c'est Myndie, et on va dire que j'étais au mauvais endroit au mauvais moment. Tu utilise la magie ?
 
La question surprit Sarah, ce n'était pas vraiment une question que l'on posait à quelqu'un que l'on vient juste de rencontrer. Mais, si elle était là, elle ne devait pas être totalement innocente non plus.
 
-Oui, avoua-t-elle finalement, et toi ?
-Pareil. Je pense que c'est pour ça que je suis toujours vivante. Pourquoi tu es là toi ?
 
Sarah lui parla rapidement de l'homme de l'ombre et de ce qu'il lui voulait, mais elle avait refusé pour le moment.
 
-Je vois, moi aussi j'ai une petite s½ur, mais j'arrive à gagner de l'argent. Donc tout va bien.
-Tu as bien de la chance, grommela Sarah.
 
Myndie se leva soudainement, le regard remplit de défis.
 
-Hors de question que je reste ici, je vais sortir ! Je tiens à ma liberté moi.
-Il nous retrouvera, il me l'a dit...
-Qui ne tente rien n'a rien. Reste si tu veux, mais moi je m'en vais.
 
Sarah admirait sa détermination, et elle regretta sa propre lâcheté. Elle aussi elle voulait vite sortir d'ici.
 
-La seule chose qui nous retient c'est nous même, apparemment il n'y a aucun garde, sortons !
 
Elles forcèrent la porte et s'enfuirent de la maison, Sarah pesta, ça avait été tellement simple, trop simple. Elles prirent dans une ruelle et continuèrent de courir, mais, sortant de l'ombre, quelqu'un s'interposa sur leur route. Elles freinèrent et Sarah sut qu'il s'agissait de l'homme de l'ombre.
 
-Eh bien dit donc, Demien a fait du bon boulot on dirait. Je suis désolé Myndie, je t'assure je n'ai rien contre toi mais...
 
Il claqua des doigts et la brune s'affala par terre, Sarah se pencha sur elle.
 
-Que lui as tu fait ???
-Ne t'inquiète pas, elle respire encore, mais pour le moment c'est toi qui m'intéresse Sarah.
 
Il se rapprocha et la jeune fille se sentit soudain très faible, ses jambes la lâchèrent et elle tomba à genoux, qu'était ce donc ? De la magie ? En tout cas elle ne se sentait vraiment pas bien, l'homme se rapprocha et prit son menton entre ses mains pour lever sa tête, malgré la faible distance, Sarah ne pouvait pas distinguer son visage, ses yeux voyaient flou et elle avait du mal à les garder ouverts.
 
-Écoute Sarah, j'ai besoin de ton aide, de ta magie, elle me serait vraiment très utile, susurra-t-il d'une voix douce.
 
Elle sentait ses paroles glisser sur elle comme du velours, pénétrer en elle et atteindre son c½ur comme un poison noir et mortel, elle savait qu'elle ne devait pas l'écouter, ne pas prêter attention à ses paroles, mais elle ne pouvait rien faire. Elle était totalement hypnotisée, sous son joug total. Il passa une main sur son visage.
 
-Tu veux bien m'apporter ton aide ?
 
Son cerveau était englué dans un brouillard noir et épais, il lui était impossible de raisonner correctement, elle était toute entière en son pouvoir.
 
-Oui, murmura-t-elle.
 
Elle sentit qu'il souriait, mais au moment ou il allait faire quelque chose une voix tonna derrière eux.
 
-Laisse la tranquille toi !!
 
Il recula soudainement, il n'avait pas prévu d'invité surprise. Mais mieux valait ne pas trop s'attarder, il disparut dans l'ombre en abandonnant Myndie et Sarah au main de leur sauveuse inconnue. Quand il eut disparut, le brouillard se dissipa du cerveau de Sarah et elle put réfléchir de nouveau, mais elle ne se souvenait absolument de rien.
 
-Vous allez bien ??
 
Elle se retourna et tomba face à une parfaite étrangère.

 
-Oui...ça va...merci. Vous êtes ?
-Je suis Brook Crystal,venez chez moi, il faut vous soigner.
 
Sarah prit Myndie et la suivit, elle ne savait plus trop où elle en était en ce moment, et puis elle n'avait pas grand chose à perdre.

Chapitre précédent                                                                                             Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.164.83) if someone makes a complaint.

Report abuse