Un Monde de Magie - Chapitre 17

Le calme était revenu à Black Dragon, les mages commençaient à se préparer pour l'assaut, chacun affûtant ses armes ou se préparant mentalement à faire usage de sa magie. La cible était le président ainsi que le premier ministre Vangard. Ils représentaient l'autorité de ce pays, il fallait donc s'attaquer directement à eux.
Axel était seul désormais dans le long couloir sombre qui sillonnait l'antre des mages, il n'arrivait pas à se réjouir de tout cela, quelque chose de lourd pesait sur son c½ur, il avait un horrible pressentiment qui le rongeait et l'empêchait de profiter du moment présent.
 
-Axel.
 
Il leva la tête et croisa les yeux vermeil de Demien, et il était accompagné de Shawn, ce dernier pâlit en le voyant, ce qui était plutôt un exploit vu son teint déjà blanc. Il ne semblait pas heureux de le voir, et cela se comprenait aisément, ils ne s'étaient pas quitté en très bon terme tout les deux, mais Axel avait besoin de la magie de Shawn, elle serait très utile.
 
-C'est à lui que tu devras obéir, lui balança Demien sans broncher.
-Hors de question !
 
La réponse de l'argenté avait été net et sans bavure, mais le blond ne supporterait pas un refus, la dernière personne à avoir essayé de lui résister était Sarah, et elle l'avait amèrement regretter, avoir son esprit et son corps contrôlé par un de ses serpents noirs n'était pas agréable, mais très pratique. Il se leva du mur et se rapprocha tranquillement de l'argenté qui eu un mouvement de recul, mais Demien le saisit fermement par les bras qu'il plaqua dans son dos, empêchant toute fuite de sa part.
 
-Lâche moi, persifla Shawn.
-Tu ne peux rien faire ici, le coupa Axel, aucun animal ne te viendra en aide, tu n'as donc pas d'autre choix que de te soumettre.
-Il en est hors de question ! Je ne changerais pas d'avis ! Demien m'avait caché ça.
 
Axel sourit et laissa sa magie sortir de son corps, les tentacule noirs sortirent de son ombre et commencèrent à ramper lentement vers Shawn, elles s'agrippèrent à ses jambes et montèrent vers lui tout doucement, s'accrochant à sa chair en plantant leurs canines noirs dans sa peau. Les jambes de Shawn se mirent à fléchir sous l'assaut, quelque chose se propageait en lui, et le soumettait à sa volonté.
 
-Bien Shawn, je te conseille de retenir une chose, ici, c'est moi qui commande.
-------------------------------------------------------------------------------------
Quelques heures plus tard, Sarah arrivait chez Shawn, comme ce dernier ne comprenait pas ses sentiments elle avait prit la décision de lui dire en face et d'éclaircir définitivement les choses, ça passait ou ça cassait. Elle sonna à la porte, les mains tremblantes et fébrile, elle n'avait jamais était aussi stressé de toute sa vie. Elle attendit devant l'entrée, l'anxiété montant de plus en plus chaque secondes, au bout de quelques minutes elle se demanda s'il était chez lui. Pourtant, il lui avait affirmé qu'il rentrait, il était de nouveau sortit ? Elle posa sa main sur la poignet et à sa grande surprise vu que ce n'était pas fermé, elle passa sa tête par l'entrebâillement.
 
-Euh...Shawn ? Tu es la ? Appela-t-elle d'une petite voix.
 
Aucune réponse, elle entra avec hésitation et jeta un coup d'oeil rapide, aucune trace de son tendre aimé, s'il était sortit alors il n'était pas très prudent, laissé sa porte ouverte...une vraie tentation pour un voleur. Elle soupira et se retourna.
-Ce n'est pas bien d'entre sans autorisation.
 
Elle sursauta et se retourna rapidement, un garçon aux cheveux et yeux verts se tenait en haut des marches d'escalier et la fixait d'un air dédaigneux.
 
-Qui es tu ??
 
Il sourit et commença à descendre lentement les marches, sans se presser, Sarah ne l'avait jamais vu, serait ce un voleur ? Ou un ami de Shawn ? Non, sûrement pas, il ne lui inspirait aucune confiance.
 
-Sait tu à quel point l'odeur d'une rose peut être sublime et envoûtant ma chère ?
 
Il y eu un courant d'air violent et la porte claqua derrière elle, Sarah tenta en vain de l'ouvrit, la poignet semblait bloqué. Elle était prise au piège.
 
-Désormais, il n'y a plus que toi et moi ma chère. Il semblerait qu'un petit combat s'impose.
 
Le mot « combat » vint titiller son oreille, ce qui voulait dire qu'il était mage lui aussi ? Alors dans ce cas, il y avait de grande chance qu'il appartienne à cette foutu organisation. Un sourire éclaira son visage, elle allait lui régler son compte.
 
-Très bien, annonça-t-elle en faisant apparaître deux grandes épées dans ses mains.
 
Le jeune homme sourit et arriva enfin en bas des escaliers. Sarah était sur ses gardes et prête à attaquer aux moindres mouvements offensifs de sa part, mais il ne bougea pas d'un pouce, il se contentait juste de la fixer sans broncher, la rouge hésitait à foncer, elle ignorait totalement de quoi il était capable. Puis, il brisa le silence et la tension installé entre eux deux.
 
-Pourquoi veux tu m'attaquer ?
 
Elle cligna des yeux, surprise, quelque chose clochait, chez lui, chez elle, il lui apparaissait différent d'un seul coup. Plus gentil, plus...mignon. Il marcha dans sa direction dans un pas lent, il avait une démarche hypnotique, Sarah savait que s'était le moment, elle devait attaquer, maintenant. Mais elle ne bougea pas, et soudain elle comprit, il avait parlé de l'odeur de la rose, et maintenant qu'elle se concentrait elle pouvait le sentir, une légère odeur rosée qui lui chatouillait les narines, c'était sûrement ça qui la rendait toute chose. Elle resserra sa prise sur ses armes et chargea sur son adversaire en hurlant, il sembla surpris mais réagit immédiatement, des plantes jaillirent du sol et emprisonnèrent la rouge dans leurs tentacules vertes. Elle se débattit mais les plantes serrèrent plus fort et elle cria de douleur.
 
-Je dois avouer que tu m'épates, tu es l'une des seule à avoir réussi à briser mon parfum de la rose, mais désormais, tu ne peux plus m'échapper.
-Que me voulais vous ??
-Rien du tout, tu as déjà remplis ton rôle, mais tu pourrais être embêtante petite Sarah, ton pouvoir est puissant, trop puissant, on ne peux pas se permettre de te laisser en liberté.
 
Sarah avait du mal à y croire, comment ce type pouvait avoir peur d'elle alors qu'il l'avait maîtrisé en une seconde à peine, ça ne collait pas.
 
-Bref, je te souhaite bonne nuit.
 
L'air de la pièce s'emplit soudain d'une douce odeur de miel mélangé à un parfum inconnu à Sarah, mais il était terriblement doux, les yeux de la rouge se fermèrent doucement, les tentacules la berçaient d'en un mouvement lent et le sommeil s'empara d'elle.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
La lumière, voilà ce qui manquait dans cette cellule froide et humide, depuis combien de temps ne l'avait elle pas vu ? Depuis combien de temps avait-elle été privé de soleil. Depuis l'écoulement de ce mois Angel avait totalement perdu la notion du temps, elle avait énormément maigris et ne bougeait plus de sa prison, Nathan avait été séparé d'elle voilà bien trop longtemps, elle était seule avec pour seule compagne la folie qui commençait à s'emparer de son âme petit à petit, il y avait juste ce garçon qui venait la voir tout les jours, lui tenir un peu compagnie, il était devenu sa bouée de sauvetage et elle l'appréciait, il lui disais des mots doux et réconfortant, elle pouvait compter sur lui. La porte grinça et s'entrouvrit, c'était lui, elle se redressa faiblement et vit le visage de son ami apparaître.
 
-René...chuchota-t-elle.
 
Le grand blond aux yeux de glace vint se poster devant elle, mais il ne se posa pas par terre comme à son habitude, il la fixait avec un air différent, un air de joie et de triomphe, il se pencha vers elle et prit son menton entre ses mains.
 
-Il est temps Angel, ton heure est venu.
 
Elle ne comprenait pas ce que cela voulait dire, mais elle saisit la main que René lui tendit et se leva en s'appuyant sur lui. Elle allait sortir, enfin.
Si seulement elle avait su pourquoi.
----------------------------------------------------------------------------------------------
Myndie était en train de manger une bonne glace avec Xavier en regardant tranquillement la télévision chez lui, au chaud, quand l'écran se mit à grésiller, puis il s'éteignit avant de se rallumer. Apparut alors le visage d'un homme aux cheveux couleurs sable et aux yeux dorés.
 
-Bonjour à tous, je suis désolé de devoir interrompre votre programme, je me présente, je suis Nico, et je suis un mage qui officie pour l'organisation magique du nom de Black Dragon. Nous sommes aujourd'hui propriétaire de le Source de Magie Éternelle, plus communément appelé SME. Nos intentions ne sont pas pacifiques, nous avons comme ambition de détrôner les non-mages que vous êtes pour laisser place à une aire magique. A tous les mages qui nous écoutent, rejoignez nous ! Ne vous laissez plus pourchassés et martyrisés par de simples non-mages incapable de nous comprendre. Reprenons la place qui nous revient.
 
Puis l'écran s'éteignit, Myndie et Xavier était sans voix, alors ça y était, Black Dragon passait à l'action, elle ne pouvait pas rester là sans rien faire. Elle se leva brusquement, l'air déterminer.
 
-Myndie ? Que fais tu ?
-Je vais leur donner une bonne raclée à ces types qui se croient tout permis ! Cria-t-elle en sortant de chez le roux comme une furie.
 
Mais elle n'était pas la seule à avoir vu l'annonce, Bryce aussi l'avait vu, et d'après le monument qu'il avait aperçu derrière Nico il pouvait situer son emplacement, il saisit son poignard et sortit de sa chambre en sautant par la fenêtre pour éviter Claude et les autres. L'heure de la vengeance avait sonné, il allait récupérer Crystal coûte que coûte des griffes d'Axel.
-------------------------------------------------------------------------------
Au même moment, Crystal regardait avec dégoût le pauvre Shawn, il était lui aussi devenu un simple pantin de la volonté d'Axel, même après avoir passé un mois complet auprès de lui elle n'arrivait pas à le cerner, il semblait prendre un malin plaisir à contrôler et soumettre les autres, plus ses victimes résistaient plus il était heureux. Mais en même temps il restait insaisissable et très mystérieux. Crystal avait un moment cherché un qualificatif à lui attribuer, et elle avait fini par trouvé, pour elle Axel n'était qu'une ombre, il ne semblait pas vraiment entier, comme s'il lui manquait quelque chose. Ou comme si on lui avait volé une partie de lui même. Il ne donnait pas vraiment l'impression d'être humain, pourtant il l'était, mais son aura était très particulière et faisait frisonner les plus grands mages de l'organisation, après le maître il semblait être la personne la plus respecté. Elle s'approcha de Shawn et le fixa avec peine, son regard était vide, au même moment le serpent noir devait sûrement lui susurrer de belles paroles et l'empoisonnait de l'intérieur. Si elle avait pu elle l'aurait libéré, ordonné de partir loin d'ici, mais elle avait trop peur, peur des représailles et de la réaction d'Axel. On ne savait jamais ou il était, d'après les rumeurs il était partout et nul part, c'est quand elle avait entendu cela qu'elle avait compris le surnom que lui attribuait pas mal de personnes. L'homme de l'ombre.
 
Chapitre précédent                                                                                                    Chapitre suivant

Tags : Un Monde de Magie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.190.11) if someone makes a complaint.

Report abuse