Ame Shiroi Hoshi - Chapitre 3




L'aube se leva, éclairant les rues sombres de la capitale japonaise. Le réveil de Mark sonna au même moment et il lâcha un grondement avant de se tourner et d'éteindre la radio qui venait de se mettre en marche. Puis, il laissa retomber son bras et fixa le plafond pendant plusieurs minutes avant de trouver le courage de se lever. Il fit attention pour ne pas réveiller Nelly et se prépara rapidement pour partir au travail.
Il y avait beaucoup d'effervescence dans les rues, les vidéos montrant l'apparition d'anciens morts au beau milieu des cratères ne cessaient de tourner en boucle sur les écrans géants. Mark préféra donc fermer les yeux en attendant que le taxi arrive à destination. Rendu sur son lieu de travail, il brava la foule présente dans le hall pour rejoindre son secteur. Cependant, quelqu'un lui attrapa le bras brusquement et l'arrêta net.
 
-          Monsieur Mark Evans ? demanda une voix virile et grave.
 
Le brun tourna la tête et se retrouva face à l'un des agents de sécurité, un véritable gorille. Il hocha la tête avec un regard inquisiteur.
 
-          Veuillez me suivre, le directeur souhaite vous parler.
 
Mark n'avait pas le choix, il le savait. Il retint donc un soupir et suivit le vigile qui écartait la foule comme s'il s'était agit de simple fétu de paille. Ils montèrent les escaliers jusqu'au dernier étage et le brun ne pouvait s'empêcher de regarder partout, il n'était jamais venu dans cette partie du bâtiment.  L'étage était bien plus luxueux que le reste du bâtiment et on sentait bien qu'il n'y avait que les personnes haut placés qui pouvait prétendre y loger. Mark ne s'y sentait pas à sa place, il n'était pas habitué à toutes ces expositions de richesses alors que des milliers de personnes mourraient de faim. Finalement, ils arrivèrent devant une grande porte joliment décoré et le garde frappa trois fois avant d'attendre. Quelques secondes plus tard, il y eu un faible grincement et les pans s'ouvrirent en deux.
 
-          Veuillez entrez, ordonna le gorille en montrant l'intérieur d'un signe de tête.
 
Mark ne se fit pas prier et entra sans rechigner. L'intérieur était encore plus riche que les couloirs, des tableaux de valeurs ornaient les murs et le brun remarqua même quelques objets en or posé sur un meuble en chêne avec des poignets en argent. Le carrelage était entièrement fait de marbre et les fauteuils couvert de cuir noir. Mark leva la tête et fut surpris de voir que Jude avait aussi été convoqué. Son ami semblait néanmoins tendu et peu à l'aise, il était assis et crispé dans le fauteuil.
 
-          Asseyez vous, ordonna alors le directeur qui lui faisait face dans son siège derrière son imposant bureau.
-          Pourquoi vouliez vous me voir ? demanda Mark une fois assis.
-          Ici c'est moi qui pose les questions, fit sèchement le dirigeant.
 
Mark se tut et son pouls s'accéléra, il n'allait pas passer un bon moment, il le sentait.
 
-          Tout d'abord, commença le directeur en croisant ses mains, j'ai ouïe dire que vous étiez une connaissance de l'un de ses Survivants.
-          Les Survivants ? interrogea Mark.
-          Ne feignez pas l'ignorance, les vidéos circulent depuis hier ! Survivant est le surnom qui a été donné à ces personnes revenu de la mort.
-          Oh je vois, fit Mark en baissant la tête.
-          Bien, donc répondez, est ce vrai que vous connaissiez l'un d'entre eux ?
 
Mark jetta un coup d'½il furtif à Jude, mais celui-ci ne lui accorda aucun regard. Il avait sûrement dû être interrogé avant lui. Après une seconde de reflexion, le jeune homme pensa qu'il serait plus sage de dire la vérité.
 
-          En effet, nous étions amis autrefois, avant que l'étoile ne l'emporte au paradis.
-          Je vois, pouvez vous affirmer sa mort avec certitude ?
-          Oui, déglutit Mark en se souvenant du terrifiant moment.
 
Ses mains se mirent à trembler légèrement et il serra fort les poings pour ne pas le laisser paraître devant le directeur. Un seul moment de faiblesse et il se ferait dévorer.
 
-          Alors dans ce cas que fait-il ici ! Sur Terre ! s'énerva le dirigeant en se levant de son siège.
-          Je l'ignore monsieur, répondit Mark qui ne pouvait lui apporter de réponse.
 
Le directeur contourna son bureau et vint se placer face au brun et le regarda droit dans les yeux. Une lueur furieuse scintillait dans son regard, faisant reculer instinctivement Mark.
 
-          Amenez le moi, c'est un ordre.
-          Pardon ? sursauta Mark qui se leva à son tour. Mais nous ignorons ou il se trouve, nous ne savons même pas s'il se souvient de nous !
-          Je ne vous laisse pas le choix monsieur Evans, je veux ce garçon, il faut que je l'étudie pour voir son secret qui lui a permis de revivre.
 
Il s'approcha de Mark et prit sa main dans la sienne, il y déposa un billet de 500 rouler en boule avec un petit sourire triomphant.
 
-          Vous pouvez bien faire cela pour moi. Il y en aura d'autre si vous acceptez. Et puis, n'avez-vous pas envie de revoir votre cher ami ?
 
Mark était sidéré, son directeur tentait de le soudoyer. Il voulait Axel pour faire un tas d'expérience sur lui, pour l'utiliser comme un rat de laboratoire. Pouvait-il vraiment faire cela ? A son ami. Mais était ce vraiment encore son ami. Rien ne lui garantissait. De plus, il baissa les yeux, lui et Nelly avait certaines difficultés à terminer les fins de mois.
Il serra furieusement le poing, avait-il le choix ? Cela lui donnerait une raison de retrouver son ami après tout.
 
-          Alors, monsieur Evans ?
-          Très bien, je le ferais, fit Mark d'une voix serré.
-          Parfait ! Je savais que vous seriez de mon avis ! Je vais mettre à votre disposition les moyens nécessaires pour retrouver ce phénomène qui se balade dans la nature ?
 
Mark tressaillit à l'entente du mot « phénomène » mais il fit de son mieux pour le cacher. Il sentait aussi le regard lourd de reproches de Jude qui pesait sur lui. Avait-il pris la mauvaise décision ?
 
-          Tu es complètement fou ? lui hurla Jude à la figure une fois dehors.
-          Avais-je le choix ? demanda Mark calmement.
-          Tu avais le choix de refuser !
-          Et après ? Il aurait envoyé d'autres personnes sur la piste d'Axel. Ils l'auraient traqué comme on traque un animal. Pour au final l'emmener dans un laboratoire et ne plus jamais voir la lumière du jour.
-          Tu crois que ca sera différent avec nous peut être ? Ils vont nous surveiller et observer tous nos faits et gestes ! Si on essaye de les doubler ils vont juste se débarrasser de nous Mark !
-          Mais ferme-la ! Tu crois que j'ai pris cette décision facilement peut être ? s'écria Mark violemment, je veux retrouver Axel ! Et une fois que ce sera fait on avisera !
 
Jude se tut et détourna la tête, il n'était pas d'accord, mais débattre sur le sujet trois heures ne les avancerait pas plus.
 
-          Retournons travaillons, décida-t-il alors pour mettre fin à la discussion.
-          Oui, opina Mark.
 
Ils ne reparlèrent pas de ça de la journée, mais l'ambiance était tendu et ils ne s'adressaient la parole que dans l'objectif d'avancer dans leur travail. La jeune Eva sentait que l'air était instable entre eux et se montra très discrète pour une fois, sachant qu'une seule étincelle pouvait faire exploser ces deux là.
La journée fut longue et fatigante, Jude et Mark se quittèrent sans plus un mot et rentrèrent chez eux sans avoir éclaircis le sujet d'Axel. Mark voulait juste rentrer chez lui et se reposer, afin de pouvoir tout mettre au clair dans sa tête. Les jours s'enchainait et le bouleversait de plus en plus, trop de nouvelles informations et de paranormal.
Une fois rendu il s'affala dans le canapé, Nelly n'était pas rentrée. Il en profita donc pour prendre l'ordinateur, il voulait se renseigner sur les autres Survivants. Ils étaient neuf après tout.
 
Chine : Shun Mizushima – 19 ans – Cheveux noirs et yeux gris – Semble contrôler le vent
France : Yui Stévia – 15 ans – Cheveux blonds et yeux verts – Capacité de lévitation
USA : Daniel Droy – 20 ans – Cheveux chataîns et yeux rouge – Affinité avec le feu
Australie : Lavi Stanford – 25 ans – Cheveux roux et yeux vairons verts et noirs – Capacité inconnue
Autriche : René Barry – 20 ans – Cheveux blonds et yeux orange – Affinité avec l'eau
Afrique : Drew Hearthland – 22 ans – Cheveux et yeux verts – Affinité avec la Terre
Argentine : Kirua Samfing – 15 ans – Cheveux et yeux argentés – Affinité avec la foudre
Italie : Allen Roading – 25 ans – Cheveux blancs et yeux gris – Capacité inconnue
 
Mark nota toutes ses informations dans un carnet, ils avaient des âges divers, pareils pour le physique. Mais il n'en savait pas plus sur eux à par cela. Les informations qu'il venait de glaner avaient comme sources les rares vidéos des Survivants avant qu'ils ne disparaissent dans la nature. Il resta inerte plusieurs minutes avant d'avoir une idée. Il se leva, pris son manteau et sortit. Il lui fallait plus de données pour comprendre ce phénomène. Il se dirigea donc chez Xavier Foster, l'un de ses amis à ne pas avoir succombé à l'étoile. Il était doué en informatique et avait un esprit très vif, il pourrait peut être lui apporter plus d'informations.
 
-          Que me vaux l'honneur de ta visite Mark ? demanda Xavier une fois rendu chez lui.
-          J'ai besoin de ton aide, avoua le brun.
 
Le jeune homme aux cheveux rouge et aux yeux verts brillants l'invita à entrer et ils allèrent s'asseoir dans le salon.
 
-          Que puis-je faire pour toi ?
-          J'aimerais que tu me trouves plus de renseignements sur ceux que l'on appelle les Survivants. 
-          Ah oui, soupira Xavier dont le visage s'assombrit, c'est vrai que j'ai été très surpris par le retour inattendu d'Axel.
-          Il doit y avoir un lien tu ne penses pas ? demanda Mark.
-          Un lien ? Tu veux dire entre les neufs Survivants ?
-          Oui.
-          Il y en a sûrement un, mais je suis incapable de te le dire pour le moment. Je vais accéder à ta requête et cherchais plus en profondeur dans le passé de chacun d'entre eux. Néanmoins, je ne peux pas te garantir des résultats.
-          Fais de ton mieux Xavier. Ce n'est peut être pas anodin s'ils sont apparus ! Tu as bien vu qu'ils ont des capacités que nous n'avons pas.
 
Le visage de Xavier s'illumina légèrement, il voyait ou voulait en venir son ami.
 
-          Tu penses qu'ils sont là pour nous aider à vaincre les Akujins ?
-          J'en suis persuadé, affirma Mark, mais pour le moment je n'en ai parlé à personne. Mais je n'ai pas cessé d'y penser toute la journée. Ils peuvent vaincre ces créatures, j'en suis sur.
-          Mais, hésita Xavier, ils ont l'air perdu tu sais.
-          Je sais, c'est pour cela que nous devons les trouver, pour les guider sur la bonne voie et éviter qu'ils ne tombent entre de mauvaises mains !
 
Son ami était très intéressé et Mark lui expliqua ensuite la demande de son directeur. Il fallait agir vite.
 
**
Il n'avait pas cessé d'avancer de la journée, le soleil l'éblouissait et il aurait voulu qu'il se cache pour avoir un peu d'ombre. Il gronda un peu et son estomac fit de même, surpris il s'arrêta et baissa les yeux sur son ventre. Il avait faim. Mais comment pouvait-il se nourrir ? Il tourna la tête de tous les côtés et aperçut une vieille maison un peu plus loin à sa droite. Poussé par son instinct de survie il s'y dirigea avec rapidité. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes avant de l'atteindre. Il s'agissait d'une petite maison en bois très âgé, mais elle semblait bien entretenue. Il grimpa les petites marches de bois et arriva devant une porte branlante. Ses oreilles perçurent alors un bruit de respiration et de pas à l'intérieur, il y avait quelqu'un. Hésitant, il resta devant le pas de la porte, se demandant quoi faire. Depuis qu'il avait ouvert les yeux, il n'avait pas eu de vrai contact humain. Etrangement, il semblait vouloir les fuir. Il en ignorait la raison lui-même, mais il se raccrochait à ses seules pulsions qui le guidaient sur une route noire et inconnue. Puis la porte s'ouvrit avant qu'il ne se décide. Il baissa les yeux et se retrouva face à une grand-mère très âgée qui souriait de toutes ses dents.
 
-          Entre jeune homme ! Ne reste donc pas dehors, le soleil tape fort en cette période de l'année tu sais.
 
Elle tourna les talons et rerentra dans sa petite maison, le jeune homme la suivit et fut agréablement surpris. L'intérieur était très mignon et il se sentit rapidement à l'aise. Son regard ne cessait d'observer tout les objets présents dans la pièce. Dès qu'il les voyait leur noms et utilisation lui revenait à l'esprit. Mais, avant qu'il ne pose le regard dessus il en ignorait totalement l'existence et l'utilité. C'est comme si sa mémoire revenait dès qu'il voyait un objet qu'il avait connu. Cela ferait peut être pareil avec les gens dans ce cas la. Du moins, il l'espérait.
 
-          Je vais vous faire du bon chocolat chaud, annonça la grand-mère en faisant bouillir une casserole de lait. Profitez en pour vous mettre à l'aise, ne vous gêner pas.
 
Le garçon s'assit sur un fauteuil moelleux et resta a observer les gestes de la dame. Il ignorait la source de cette gentillesse et cela l'intriguait.
Quand le lait se mit à faire des bulles elle le retira du gaz et le versa dans une tasse préalablement remplis de chocolat en poudre, puis elle lui tendit la tasse. Il la prit entre ses mains et fut surpris de sentir la chaleur qui s'échappait du contenu liquide. Il ne lui fallut pas longtemps pour vider la tasse, accompagné de petits gâteau secs.
Quand il eu le ventre plein il se dit qu'il était temps pour lui de se remettre en route. Un mot lui vint alors à l'esprit, quelque chose que l'on devait dire dans ces moments là. Il ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit, comme si tout se bloquait dans sa gorge. Il baissa tristement les yeux et la main noueuse et ridé de la grand-mère se posa sur son épaule. Il releva alors la tête et croisa ses yeux gris et y trouva une grande sagesse, bien plus grande que son âge.
 
-          Le moment viendra mon petit, ne t'inquiète pas. Suis ton chemin et ton instinct. Il te guidera la ou tu dois aller. Un jour viendra ou tu te souviendras de ton identité. Mais ce jour là, tu devras aussi assumer le rôle qui est le tien. 
 
Il fronça les sourcils, ne comprenant pas ou elle voulait en venir. Elle rigola et prit la tassa afin de la laver rapidement. Le jeune homme se leva et regarda par la fenêtre, le soleil se couchait doucement.
 
-          Allez va, tu as encore un certain chemin à accomplir.
 
Il se tourna vers elle et elle lui tendit un sac. Il le prit délicatement et voulut l'ouvrir mais elle l'en empêcha.
 
-          Pas encore, tu ne l'ouvriras qu'au bon moment.
 
Mais quand serait ce bon moment ? Sans plus d'explications, il passa la porte et resta quelques instants sans bouger.
 
-          Courage mon petit, tu ne seras pas toujours seul. Il sera là pour te guider quand tu le trouveras.
 
Surpris, il se tourna vers elle, mais elle n'était plus là. Il n'y avait plus que quelques lumières blanches qui s'évaporaient doucement dans l'air en petites paillettes. Il fixa se spectacle quelques secondes puis s'en détourna, il devait continuer sa route, trouver sa voie.
Plein d'assurance et rassuré, il se remit à courir.



Chapitre précédent                                                                                                       Chapitre suivant


Tags : Ame shiroi hoshi

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.164.83) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xMangetsu

    26/04/2017

    Ben il était très mignon!
    J'aime bien théoriser sur les fin des histoires

  • xMangetsu

    26/04/2017

    Le passage avec ma grand mère m'a émue j'ai trouver ça trop mignon c'est une messagère!
    Oui c'est pas logique j'ai commencer par la fin xD
    Mark et Jude se font la gueule c'est pas commun ça! Mais j'en étais sur qu'il chercherait à retrouver Axel.
    Et Xavier je ne penserais pas que tu le ferait apparaître xD
    Pour le point commun entre les Survivants j'ai une théorie! Je pense qu'ils ont tous sauver un de leurs amis xD! Et du coup comme Dieu aime les gens altruistes il les a ressuscité avec des pouvoirs surnaturels pour aider les humains!!
    Oui, ça part trop loin...

Report abuse