Inner Earth - Chapitre 2


Le réveil était sonné chaque matin par les petites annonces, annonçant divers nouvelles aux passagers de l'Espérance. Néanmoins, certaines personnes étaient levées bien avant cette heure. C'était le cas pour Maria, une jeune femme de 25 ans qui travaillait bénévolement avec les mécaniciens robots et humains du vaisseau. Se salir les mains dans la graisse et le cambouis ne la dérangeait absolument pas. Au contraire, de cette manière elle se sentait plus proche de ces ancêtres qui avaient vécu sur la Terre. De plus, travailler lui permettait d'obtenir une chambre au deuxième étage. Elle avait donc une grande salle de bain, une chambre double pour elle seule, une cuisine et même un salon avec télévision.
Aujourd'hui, elle se leva comme à son habitude et enleva son pyjama pour entrer dans la baignoire remplis d'eau chaude et moussante. Elle se laissa glisser entièrement dedans et soupira de bien être, l'eau permettait de délasser ses muscles endoloris et meurtris par son travail. Une fois ce petit moment de détente passé elle prit son petit déjeuner, elle avait réussi à obtenir autres choses que la nourriture en poudre habituel, ainsi ce matin elle dégustait des croissants et un bon chocolat chaud. Qu'est ce que cela faisait du bien d'avoir autres choses dans l'estomac que de l'eau. Puis elle enfila une salopette en jean et attacha ses longs cheveux noirs en une queue de cheval.
Maria était une jeune femme brune avec des yeux bleus comme l'océan et une peau pâle comme la neige, difficile de bronzer avec une lumière artificielle aussi. Elle était plutôt grande, mince et élancé avec des formes féminines à souhait. Elle avait cependant le caractère d'un homme et n'appréciait pas de se faire marcher sur les pieds. Il fallait que ce soit elle qui commande les projets et que tout roule comme sur des roulettes. Susceptible, elle n'aimait pas qu'on lui tienne tête ou que l'on conteste ses ordres.
Une fois prête, elle sortit de la chambre et ferma à clé avec son code personnel. Elle prit ensuite la direction des garages qui se trouvaient au sous sol du vaisseau, là où on stockait les machines usagés ou en cours de constructions. Elle prit les escaliers et dévala les marches à vitesse grand V, puis elle sortit sa carte magnétique et la fit glisser dans un récepteur qui bipa vert. La grande porte mécanique s'ouvrit alors devant elle et Maria s'y engouffra. Il n'y avait personne pour le moment, même les robots n'étaient pas encore activés. Elle eu un sourire et se dirigea vers son petit bijoux. Un petit vaisseau de 5 places qu'elle retapait depuis 5 ans maintenant. L avait une forme ovalaire et un petit moteur puissant était logé à l'arrière pour la propulsion. Au bout de plusieurs demandes les supérieurs avaient fini par acceptés qu'elle le prenne. Avec ce vaisseau Maria avait un projet, un projet donc elle rêvait depuis sa naissance. Quand il serait fini et qu'il volerait dans l'espace, elle irait sur Terre. Beaucoup de gens s'entêtait à dire qu'il n'y avait plus aucun humains sur Terre, mais Maria voulait le vérifier de ces propres yeux. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait.
Pendant une petite heure elle s'égosilla à changer les fusibles défectueux et à remettre en marche le tableau de bord, il ne manquait plus grand-chose pour qu'il fonctionne et puisse s'envoler haut dans l'univers.
 
-          Tu es déjà au travail ? s'écria alors une voix surprise.
 
Maria leva la tête, le visage couvert de poussière et de sueur. Elle fronça les sourcils et se leva.
 
-          Que fais tu là Kise ? Ce n'est pas un endroit pour un type de ton genre.
 
Il rigola légèrement et s'assit sur une chaise qui trainait par là.
 
-          Je me demandais juste si tu avais avancé dans ton petit projet. Et puis, je venais voir si tu avais reconsidéré la question, continua-t-il avec innocence.
-          C'est non, répondit Maria directement. Je ne t'emmènerais pas avec moi sur Terre. Tu es bien trop jeune est inconscient. Tu ne serais qu'un boulet pour moi.
-          Ne sois pas aussi dur avec moi, marmonna Kise. J'aimerais bien voir à quoi ça ressemble la bas, moi aussi.
-          Pff, tu ne serais même pas capable de te mouiller ou de te salir mon pauvre, se moqua la brune, tu n'as rien à faire dans un endroit de ce genre. Allez, remonte donc à la surface t'occuper des divas et poser pour des magazines un peu pervers.
-          Je ne pose pas pour des magazines pervers, protesta le blond en se levant.
-          File, ordonna Maria qui le menaçait d'un imposant tournevis.
 
Sans demander son reste, le jeune adolescent fila hors du garage en ne cachant pas son mécontentement.
Maria soupira, ce n'était pas la première fois qu'il venait la harceler de la sorte. Mais elle n'avait nullement l'intention d'emmener quelqu'un avec elle. Il s'agissait d'un voyage qu'elle ferait en solitaire.
 
Eugénie fut brusquement réveillée par son père qui lui secoua l'épaule sans délicatesse.
 
-          Debout ! Tu vas être en retard pour ta première journée !
 
Elle battit plusieurs fois des paupières, les yeux encore embués de fatigue. Il fallut plusieurs minutes à son cerveau pour connecter et comprendre le sens des paroles de son père. Elle se souvint alors de la discussion de la veille et réprima un soupir de désespoir. Elle descendit de son lit et avala sans entrain le verre alimente que lui tendait sa mère, un petit sourire aux lèvres. Elle devait sûrement être heureuse, cela améliorerait leur situation de vie. La mère d'Eugénie était belle, des yeux et cheveux marrons qui scintillait à la lumière et une silhouette fine. Quoique, les années commençait à se faire sentir au niveau des poignets d'amour.
 
-          Courage ma chérie, lui chuchota-t-elle en ébouriffant gentiment ses cheveux.
 
Eugénie hocha la tête et se recoiffa avant de sortir, elle n'avait pas envie de ressembler à un épouvantail devant toutes les personnes qu'elle allait rencontrer.
Prenant l'ascenseur, elle se rendit en trainant des pieds au siège du magazine. A une heure aussi matinale il n'y avait pas encore de monde, soulagé, elle demanda des conseils à la réceptionniste robot.
 
-          Salle n°3, attendez que l'on vienne vous chercher, dit-elle sur un ton de robot, ce qui était normal après tout.
 
La jeune fille se rendit à la salle mentionnée et s'assit sur un fauteuil rouge en mousse en attendant. Elle n'avait qu'une envie, prendre ses jambes à son cou, mais si elle faisait ça son père la tuerait sur place. Elle prit donc sur elle et resta assise à attendre pendant une bonne heure. Durant ces 60 minutes elle profita du silence et feuilleta quelques magazines mis à dispositions. Des dizaines de photos y étaient affichés, représentant des jolies et des jolies garçons dans des tenues aguicheuse et provocante. La jeune fille espérait de tout son c½ur qu'elle n'aurait pas à porter des tenues aussi dévêtu.
 
-          Ah voila donc Eugénie Lopez ! s'écria soudainement une voix venue de l'extérieur de la salle.
 
Surprise, elle se leva et déposa les magazines sur la tablette au centre de la pièce. Un homme entra alors, la trentaine d'années, une petite bedaine, des cheveux roux, il était habillé richement et portait des lunettes de soleil. Un type bien étrange au premier regard.
 
-          Suivez-moi, nous allons en salle de pose ! déclara-t-il en désignant une porte du doigt.
 
Eugénie le suivit, même si elle avait un mauvais pressentiment qui lui nouait l'estomac. Ils arrivèrent dans une salle dans laquelle trônait des appareils photos modernes de partout et un fond blanc au centre. Sûrement là ou elle devrait se placer et faire son show.
 
-          Bien, tu te mets bien au milieu et tu regarde fixement l'appareil numéro 5. Je te donnerai des consignes ensuite.
 
Indécise, elle s'exécuta. Son petit corps commençait à trembler et elle avait peur de fondre en larmes. Elle ignorait absolument ce qu'elle devait faire, elle ne connaissait même pas le nom de l'homme qui était en train de la prendre en charge.
 
-          Parfait ce regard apeuré ! On prend en photos !
 
Plusieurs flashs blancs se déclenchèrent alors en même temps.
 
**
-          Mangetsu lève toi ! Les robots vont arriver pour faire ton lit !
-          Je veux encore dormir, grogna la jeune fille en serrant ses couvertures contre elle.
-          Si tu ne te lève pas, je te prive de petit déjeuner, menaça sa mère.
-          Ah non ! Tout mais pas ça ! s'exclama l'adolescente qui se sentait très réveillé d'un seul coup.
 
Elle descendit de son lit et s'habilla sans rechigner. La nourriture était quelque chose de sacré, surtout ici.
 
-          Tu es cruel maman, se plaignit-elle.
-          Mais oui, mais oui, tu es malheureuse ma fille.
 
Mangetsu eu un sourire, elle adorait sa mère qui prenait tant soin d'elle malgré le fait qu'elle prenne de l'âge et que la maladie commence à la toucher.
La jeune fille avala son repas et fit rapidement sa toilette.
 
-          Je file à la bibliothèque ! On se retrouve pour le déjeuner.
-          Encore la bas ? Tu ne sais donc rien faire d'autre ma fille ?
-          Non, lire est ma seule passion !
 
Et elle sortit de la chambre en rigolant pour se diriger vers la bibliothèque Astral qui n'attendait plus qu'elle. Aujourd'hui elle comptait passer de nouveau sa journée à lire pour se cultiver encore plus. Sur le chemin elle croisa un Kise qui semblait de mauvaise humeur et regardait par terre les mains dans les poches.
 
-          Quelque chose ne va pas ? demanda-t-elle au jeune homme d'un air curieux.
 
Il leva la tête et fit une moue renfrogné en se recoiffant légèrement.
 
-          Rien de particulier, marmonna-t-il, juste quelque chose que l'on refuse de m'accorder.
-          Ah ! Le petit fils à sa maman ne supporte pas qu'on lui dise non ? se moqua Mangetsu qui imaginait bien la scène d'un Kise se prenant un non dans la tête.
-          Pas ma mère, une autre personne, grogna-t-il.
-          Et elle te refuse quoi cette autre personne ? Si ce n'est pas indiscret bien entendu.
 
Le jeune homme la regarda fixement pendant quelques minutes, hésita un moment et soupira.
 
-          C'est secret défense, je ne peux rien dire, lâcha-t-il alors au grand dame de Mangetsu.
-          Tu m'as fait attendre pour rien ! s'énerva-t-elle en lui donnant une tape sur la tête. Très bien, garde donc ton stupide secret pour toi.
-          Tu es susceptible dit donc, ricana Kise fier de lui.
-          Pas du tout, c'est juste que je n'aime pas que l'on se paye ma tête.
-          On ne peut vraiment rien te dire, soupira  le blond découragé.
 
Mangetsu l'ignora royalement et reprit sa route pour aller lire, quand Kise l'interpella de nouveau.
 
-          Quoi encore ! s'énerva Mangetsu qui n'aimait pas être retardé dans sa lecture.
-          Il y a une fille qui retape un vaisseau dans les garages, lui apprit le jeune homme.
-          Et alors ? Je m'en fiche un peu.
-          Elle compte se rendre sur la Terre avec quand il sera totalement prêt.
 
Cette nouvelle eu l'effet d'une bombe sur la jeune fille qui le regarda avec des yeux ronds comme des balles de golf.
 
-          Allez sur la Terre ? murmura-t-elle incrédule.
-          Oui, c'est son rêve. Je ne cesse de lui demander de m'emmener mais elle refuse catégoriquement. Prétextant que je suis trop jeune pour ça. 
-          Mais la Terre est une planète hostile et dénué de vie désormais, là bas elle ne trouvera que désolation et déception, murmura Mangetsu qui n'arrivait pas à s'en remettre.
-          Elle s'en fiche apparemment, avoua Kise en haussant les épaules.
 
Sur ces dernières paroles il repartit, laissant Mangetsu nager en pleine incompréhension. Elle ne comprenait pas l'envie de cette personne d'absolument vouloir aller sur Terre. Il n'y avait plus rien là bas, à part la pollution. Rien n'indiquait qu'il était encore possible d'y vivre. Néanmoins, au fond d'elle, Mangetsu pouvait comprendre, elle aussi aurait aimé voir la Terre, mais dans son apparence initial, pas maintenant. Elle eu alors une idée et se précipita à la suite du jeune homme avant qu'elle ne le perde de vue.
 
-          Kise attend ! 

Chapitre précédent                                                                                                            Chapitre suivant


Tags : Inner Earth

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.195.140) if someone makes a complaint.

Comments :

  • inazuma-eleven-fan-fic6

    04/06/2017

    J'aime toujours autant ta fiction , Elle est bien écrite et fluide à la lecture . On apparent à mieux connaître les personnages en détails ( ce qu'ils ressentent , leurs émotions etc ...)

    Pauvre Eugenie qui se retrouve obligée à posée

  • Fiction-Inazuma

    24/04/2017

    J'ai beaucoup aimé lire ce second chapitre, par contre, je sais pas si c'est moi qui ai mal comprit ou non, mais au début tu dis "Maria" ensuite "Maya" pour repasser à "Maria", est-ce normal ? Sinon, j'aime beaucoup comment elle dit non à Kise, ça m'a bien fait rire. x) J'ai vraiment envie de découvrir ce que la suite nous réserve en plus tu sors rapidement tes chapitres contrairement à moi ! uu
    Je te souhaite une bonne continuation. ~
    ~Eugénie.

  • xMangetsu

    23/04/2017

    Choqueeee spoiler !!!!!
    En même temps la fic aurait perdu de son sens si on allait pas sur terre xD

  • xMangetsu

    23/04/2017

    J'ai penser que avais une petite idée de la fin

  • xMangetsu

    23/04/2017

    Je suis choquée xD

  • xMangetsu

    23/04/2017

    Tu connais déjà la fin que tu va faire à ta fic?

  • xMangetsu

    23/04/2017

    C'est pas un peu dur à tenir un chapitre par jour?

  • xMangetsu

    23/04/2017

    Et du coup tu met la suite quand xD? Je veux savoir ce qui va se dire avec Kise.

  • xMangetsu

    23/04/2017

    Ca m’arrive aussi quand j'écris des messages xD
    J'ai aussi mis qu'elle aimait danser et faire du violon.

  • xMangetsu

    23/04/2017

    La seule erreur que j'ai remarquer c'est quand tu parles des magasines tu as pas oublier le mot fille "représentant des jolies et des jolies garçons"?
    Si non j'ai une question à propos de Mangetsu. Elle fait quoi dans le vaisseau parce que à par lire, j'ai pas l'impression qu'elle fait autre chose. J'espère que ça te vexera pas trop ><.

Report abuse